Audiology Infos n°21

Couverture
Audiology Infos21
2011-11-01

Sommaire

Audiology Infos21

Audioprothèse 2011

Comme chaque année, la publication par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) de son panorama des professions de santé est l’occasion de se pencher sur le cas plus particulier des audioprothésistes. Plus jeune, plus féminine, plus urbaine : tel est le portrait de l’audioprothèse en 2011.

Jean-Michel Triglia, un ORL au service de la pédiatrie

Chef du service ORL pédiatrique qu’il a créé au CHU Timone enfant à Marseille et chirurgien spécialisé notamment dans la pose d’implants cochléaires et la chirurgie des malformations cervico-faciales complexes, le professeur Jean-Michel Triglia a mis son savoir-faire au service des enfants.

Dossier.

Si les thématiques abordées lors du 5e Best of ORL, des Entretiens de Bichat et du 118e congrès de la SFORL ont varié, une question centrale était dans tous les esprits : l'évaluation du besoin de soins en ORL. Dans un contexte de recomposition du paysage médical, avec la diminution du nombre de praticiens, l'apparition de déserts médicaux et la redistribution de l’offre de soins sur une base régionale, les professions médicales se retrouvent à un tournant sociétal, entre une position quelque peu sanctuarisée et une redistribution des tâches et des compétences. Ces problématiques font apparaître un double questionnement, auquel la table ronde “Besoins de soins : quel avenir pour les ORL ?” a tenté de répondre lors du congrès de la SFORL : quels sont les projets des ORL par rapport à la population française et la société, et comment peuvent-ils s’inscrire dans une recomposition du paysage médical ? Autant d'interrogations qui montrent l'importance des grands rendez-vous de la discipline, qui permettent aux praticiens de se retrouver et de faire émerger des pistes de réflexion sur l’avenir, tant d’un point de vue professionnel que médical.

5e édition du ‘Best of ORL’. Place à la neuro-otologie

La 5e édition du ‘Best of ORL’ s’est tenue à l’hôpital américain de Paris, le 14 octobre dernier. La matinée, dévolue à la neuro-otologie, a accordé une large place au système vestibulaire et aux acouphènes. Compte-rendu.

Entretiens de bichat 2011. Audition générale

Rencontre annuelle des médecins généralistes, les Entretiens de Bichat ont fait une place aux problèmes d’audition. des acouphènes aux causes génétiques de la surdité, des protocoles de dépistage systématique de la surdité à la prise en charge globale de la presbyacousie, les spécialistes qui sont intervenus au cours des ateliers ont cherché à accompagner les généralistes dans leur bilan sémiologique.

118e congrès de SFORL. Une profession à la croisée des chemins

Evénement scientifique éminent de la discipline, l’édition 2011 du congrès de la Société française d’ORL et de chirurgie de la face et du cou (SFORL) s’est tenue du 15 au 17 octobre, au Palais des congrès, à Paris. Au programme, 8 tables rondes, 8 ateliers de technologie, et quelque 300 communications orales. Compte-rendu.

SFORL. Les troubles auditifs du sujet âgé

La recherche sur les mécanismes du vieillissement et leur prévention avance à pas de géant mais en attendant ses applications pratiques, ORL, audioprothésistes et orthophonistes doivent se faire entendre des tutelles et du public quant à l’importance de la prise en compte de l’audition dans le maintien de la qualité de vie de la personne âgée.

STNIP A : de l’oreille au cerveau

La seule prise en charge par l’audioprothésiste des patients presbyacousiques ne permet pas toujours de combler le défaut de compréhension des sons aigus. Pour les membres du GrAPsanté, l’audition doit être pensée dans sa globalité. Les travaux du groupe de recherche indiquent l’existence, entre le système de perception et la cognition générale, du système de traitement neuronal des informations perçues auditives (STNIP A) qui assure le traitement des influx nerveux émis par les cellules ciliées internes. d’après eux, la rééducation orthophonique permet surtout de reconstruire le STNIP A et d’améliorer ainsi la compréhension auditive. Un appel à développer toujours plus la collaboration entre l’ORL, l’audioprothésiste, l’orthophoniste... et le patient, au sein d’un réseau de l’audition. Crédit photo : © Gerrit Schneider - sxc.hu

EUHA. Une pluie de nouveautés

L’innovation technologique est le moteur de l’industrie dans le domaine de la correction auditive. Les firmes calquent le calendrier de sortie de leurs nouveautés sur deux grands événements internationaux, le congrès américain de printemps et le congrès allemand de l’EUHA à l’automne. cette année, ce dernier se tenait à Nuremberg. Il a fermé ses portes le 21 octobre, à l’issue de trois journées riches de rencontres, de nouveautés et de promesses technologiques.