Audio Infos n°81

Couverture
Audio Infos81
2004-06-01

Sommaire

Audio Infos81

Les ventes de l’Europe de l’Ouest

Force est de constater que les ventes d'aides auditives en Europe de l'Ouest ont atteint cette année un niveau de croissance record, comparativement à 2002 et aux années précédentes. La croissance enregistrée de quelque 10,5 % de moyenne est sensiblement plus haute que par le passé ; elle est à corréler à différentes raisons et à d'intéressants développements dans quelques pays européens. Excepté le Danemark, tous les pays affichent une croissance, l'Allemagne, la France et la Hollande en tête, tirant les statistiques vers le haut.

Jesper Mailind, un P.-d.g.qui ne manque pas d’Air...

Rencontre avec un des ténors de l’industrie de l’aide auditive, Jesper Mailind, président et Chief Executive Officer (CEO) de GN ReSound, Beltone et GN Otometrics depuis 1997. ReSoundAir, emblème-phare de GN ReSound pour la deuxième année consécutive, a sans doute initié une nouvelle tendance forte, celle de l’openfitting. Le congrès de l’American Academy of Audiology, édition 2004, qui s’est tenu du 31 mars au 3 avril dernier à Salt Lake City (Utah), a fourni l’occasion de recueillir son avis de professionnel sur le marché de l’aide auditive et les lignes de force naissantes.

Les freins à l’appareillage

En France, 10 % seulement des malentendants seraient appareillés, ils seraient 20 % aux États-Unis. Sans compter le nombre d’échecs et d’abandon d’aides auditives, impossible à chiffrer. De véritables défis pour les professionnels de l’audition qui y répondent à grands renforts d’avancées techniques, esthétiques... lettres mortes pour des personnes qui refusent de reconnaître leur déficience. Mark Ross, Ph.D., professeur émérite en audiologie exerçant au Centre de recherches en technologie de réadaptation de l’Université de Gallaudet à Washington, rappelle quelques obstacles à l’acceptation d’un appareillage et propose des solutions aux “prothèses-tiroirs”, une vision américaine relativement tranchée parfois.

Dépistage néonatal : entre nécessité et faisabilité

Le dépistage néonatal systématique de la surdité, objet de débats depuis maintes années, est aujourd’hui à l’étude. L’enjeu est majeur, le bénéfice d’un diagnostic et d’une prise en charge précoces, à l’instar du phénomène de plasticité cérébrale, n’étant plus à prouver. À l’initiative de la CNAMTS, une évaluation de faisabilité a été initiée cette année à l’échelle nationale qui, si elle aboutit à l’adoption d’un programme, permettrait à la France de combler son retard et de rejoindre des pays comme la Croatie, la Grèce, la Hongrie ou la Pologne... Elle supposerait, entre autres, des professionnels formés à la prise en charge de nourrissons. Analyse avec le Pr Françoise Denoyelle et le Dr Natalie Loundon, du service d’ORL pédiatrique de l’hôpital Armand Trousseau (Paris).

Un mois de mai très pédiatrique

La pédiatrie était à l'honneur en Europe au mois de mai. Alors que l'Italie réunissait des spécialistes au lac de Côme du 27 au 29 mai, Widex organisait les trois jours précédents son bisannuel congrès pédiatrique.

Nouveaux seniors, nouvelles cibles

Les plus jeunes des nouveaux seniors issus de la génération des baby boomers atteindront l’âge de la retraite en 2006, nantis d’un potentiel économique jamais atteint auparavant. Parce qu’ils ont grandi avec les effets de mai 68 et cultivent un naturel plutôt indépendant et critique, leurs choix de vie et leur comportement économique sont spécifiques. Comment les approcher ? Quelle communication employer ? Des questions auxquelles répond une récente étude de Capa Conseil.

Audio Clinique : Plasticité induite par un changement acoustique autre que la surdité

La plasticité induite par une perte d’audition, telle que nous l’avons décrite le mois dernier, et qui se traduit par une lente baisse des performances d’intégration, n’est pas irréversible. Deux types d’interventions extérieures peuvent la stopper voire l’inverser. Il s’agit d’une part de l’entraînement auditif, et cet article pourrait nous donner l’occasion d'ouvrir notre réflexion dans ce domaine. Et d’autre part de l’acclimatation auditive, autrement dit de la plasticité liée au port d’un appareillage auditif.

Implants d’oreille moyenne : à consommer avec modération ?

Les implants d’oreille moyenne (MEI) font encore parler d’eux. Des chirurgiens ORL et des audioprothésistes seraient convaincus que les aides auditives classiques à conduction aérienne s’avèreront bientôt obsolètes… Une prévision réaliste ? Une vision allemande, parfois tranchée.