Prise en charge précoce des surdités de l’enfant : mise à jour des recommandations américaines

International

Audio infos
Audiology infos

Aux États-Unis, les premiers programmes de dépistage néonatal et de prise en charge précoce des surdités infantiles ont été mis en place il y a plus de 20 ans. L’Académie américaine de pédiatrie, société savante qui se décrit elle-même comme « dédiée à la santé de tous les enfants », souligne dans une publication récente* que les pratiques en la matière restent cependant hétérogènes, notamment en raison de la diversité des acteurs impliqués. « Une équipe d’intervention précoce optimale doit être centrée autour de la famille et composée de professionnels expérimentés en pédiatrie. Pour chaque cas, l’implication de professionnels spécifiques devrait être basée sur les besoins de la famille », précise l’AAP. Peuvent ainsi participer à cette prise en charge précoce les audiologistes, les phoniatres et orthophonistes, les éducateurs en langages adaptés, les ergothérapeutes et psychomotriciens, les psychologues, mais aussi des représentants des associations de patients.  

Afin de donner une base commune à ces professionnels de santé de divers horizons, la commission pluridisciplinaire pour l’audition de l’enfant (Joint Committe on Infant Hearing, JCIH) a récemment émis des recommandations de bonne pratique*, qui viennent compléter celles, plus générales, de 2007. La première porte sur la coordination entre l’étape de diagnostic et l’entrée dans un programme d’intervention précoce. Les qualifications et les aptitudes spécifiques nécessaires pour optimiser le développement de l’enfant et le bien-être de la famille, sont également rappelées. La problématique des handicaps multiples, qui concernerait plus d’un tiers des enfants sourds, n’est pas oubliée : le JCIH appelle les professionnels à la vigilance pour détecter un éventuel déficit associé (moteur, visuel ou intellectuel par exemple) à la surdité, et au travail en pluridisciplinarité. Les modalités du suivi, rapproché durant la petite enfance, et de l’accompagnement de l’enfant puis de l’adolescent dans son cursus scolaire sont détaillées. Enfin, ce document fait une large place à l’importance de la famille puis du patient lui-même comme acteur de sa propre santé.

* Joint Committee on Infant Hearing of the American Academy of Pediatrics, Muse C, Harrison J et al. Supplement to the JCIH 2007 position statement: principles and guidelines for early intervention after confirmation that a child is deaf or hard of hearing. Pediatrics 2013;131:e1324-49.

 

Arielle le Masne

L’Otoscan d’Otometrics bientôt disponible en France
22 Mai 2018 17:44L’Otoscan d’Otometrics bientôt disponible en France

Innovation

© Otometrics

Au cours du congrès AAA, qui s’est déroulé mi-mai à Nashville, Otometrics a dévoilé son nouveau scanner 3D Otoscan.

Le ConnectClip et les aides auditives Opn primés
02 Mai 2018 10:12Le ConnectClip et les aides auditives Opn primés

RéCOMPENSES


Le stand d'Oticon au Congrès de l'Unsaf, en mars 2018.

Le dispositif tout-en-un d’Oticon ConnectClip, qui fonctionne avec les aides auditives Oticon Opn, a remporté un Red Dot Award 2018, dans la catégorie « Product Design ».

Le Baha 5 SuperPower de Cochlear sur la LPPR
26 Avr 2018 13:08Le Baha 5 SuperPower de Cochlear sur la LPPR

Prise en charge

© Cochlear

Un arrêté du 20 avril 2018, publié au Journal officiel le 25, place l’appareil à conduction osseuse Baha 5 SuperPower, du fabricant Cochlear, sur la liste des produits et prestations remboursables (LPPR). Il sera donc pris en charge par la Sécurité sociale à compter du 8 mai. Le tarif de référence est fixé à 900 euros.

 [ ... ]