Une suractivité des neurones sensibles au toucher impliquée dans les acouphènes ?

Acouphènes

Audio infos
Audiology infos

Publiée dans The Journal of Neuroscience, une nouvelle étude de l'université du Michigan menée sur des cobayes a montré le maintien d'un haut niveau d'activité des neurones somatosensoriels après une exposition à un bruit intense, même après le retour à la normale de l'audition.

Premier site neural d'intégration bimodale auditivo-somatosensorielle, le noyau cochléaire dorsal (NCD) reçoit les signaux perçus par l'oreille via le nerf auditif. Mais il traite également d'autres messages sensoriels, comme le toucher. Dans une précédente étude, la même équipe, dirigée par Susan E. Shore, avait démontré une amplification de ces autres signaux somatosensoriels lors de lésions des voies auditives. Ici, les chercheurs ont mis en évidence, pour la première fois in vivo, une augmentation persistante des potentiels auditifs évoqués et spontanés des neurones du NCD après une exposition à un bruit intense, même après le retour à la normale de l'audition, spécialement chez les animaux ayant développé des acouphènes (mis en évidence par des tests comportementaux). Cette compensation des neurones somatosensoriels serait en cause dans le maintien des acouphènes.

Source : Dehmel S et al., Noise overexposure alters long-term somatosensory-auditory processing in the dorsal cochlear nucleus-possible basis for tinnitus-related hyperactivity? J Neurosci. 2012;32(5):1660-71.

Crédit photo : Sebastian Kaulitzki-Fotolia-Nymphenburg

 

F.B.