Inscription du Nucleus 7 de Cochlear à la LPPR

Nouveauté

© Cochlear

La nouvelle est tombée avec la publication du Journal officiel du 13 février : le processeur de son CP1000 ou Nucleus 7, de la société Cochlear, a été inscrit sur la liste des produits et prestations remboursables (LPPR). Sa prise en charge sera effective dès la fin du mois de février.

Le Nucleus 7 est l’évolution des processeurs de la gamme Nucleus 6 (CP910 et CP920), lancée sur le marché français en 2015, mais il est bien plus petit et plus léger que ses prédécesseurs : 3,9 g pour le CP1000 contre 5 g pour le CP920 et 5,7 g pour le CP910. Et pour cause, les dimensions de la nouvelle puce Asic NEO-XS, dont est doté le Nucleus 7, sont plus petite que celles de la puce NEO-Ana (Nucleus 6).

Le CP1000 est le premier modèle de la 10e génération (CP10) de processeurs Nucleus, compatible avec les systèmes d’implant cochléaire et du tronc cérébral Nucleus pour lesquels les processeurs CP910, CP920 et CP950 (Kanso) sont déjà disponibles : CI512, CI522, CI532 et ABI541. Le CP1000 conserve les stratégies de codage du signal et les algorithmes de prétraitement des processeurs de la génération antérieure.

Par ailleurs, le Nucleus 7 est made for iPhone, et les paramètres du processeur peuvent être ajustés grâce à l’application Nucleus Smart. Le CP1000 est disponibles en 6 couleurs.

À noter le délai exceptionnellement court entre l’avis rendu par la CNEDiMTS (HAS) et l’inscription sur la LPPR : 56 jours, ce qui contraste fortement avec les 415 jours nécessaires au CEPS pour inscrire le Baha 5 de Cochlear en 2016. Une tendance qui semble se confirmer puisque, déjà, seuls 58 jours avaient séparé l’avis rendu par la HAS et l’inscription sur la LPPR pour le porte-électrodes HiFocus SlimJ d’Advanced Bionics. À croire que la plainte du Snitem concernant les délais alors excessivement longs a été entendue !

BS