Implants - Le Congrès de l’Euro-CIU s’est tenu à Istanbul

Turquie

Audio infos
Audiology infos

Le 18e congrès de l’Euro-CIU, l’union des porteurs d’implants cochléaires en Europe, s’est tenu tenu le samedi 6 avril à Istanbul, en Turquie. La veille, l’antenne turque de l’Euro-CIU avait organisé un symposium sur la réhabilitation des enfants implantés cochléaires avec la participation de nombreux experts étrangers. Le diagnostic de la surdité des enfants dès leur plus jeune âge représente effectivement un enjeu majeur en Turquie, pays où l'on pratique pourtant l’implant cochléaire depuis 1987. Mais, le suivi du patient après l’opération, notamment sa réhabilitation, semble poser beaucoup de problèmes. Aujourd’hui, l’âge moyen des enfants sourds bénéficiant de l’implant cochléaire s’approche des deux ans en Turquie. L’objectif est de descendre jusqu’à un an, âge idéal pour que l’enfant puisse apprendre à parler normalement.

Le remboursement des accessoires, notamment des piles, par la Sécurité sociale constitue un autre cheval de bataille de l’antenne turque de l’Euro-CIU. Si la Sécu turque rembourse intégralement l’implant cochléaire, il n’en est pas de même pour les accessoires. Or les porteurs d’implants cochléaires estiment qu’il faut les considérer comme des « médicaments » nécessaires au traitement du patient. Il semble que le gouvernement prépare un décret pour la deuxième moitié de cette année 2013 pour la prise en charge des remboursements des accessoires des implants cochléaires. Reste à savoir si le remboursement sera total ou selon un barème de base établi par le ministère de la Santé.

Photo : ©M.V.L

M.D.