Sonova repositionne ses marques et renforce Unitron

Stratégie

Audio infos

Le groupe Sonova annonce le transfert des activités de Sona vers la marque Unitron Hearing. Ce transfert permettra de compléter le portefeuille de produits d’Unitron et de renforcer le positionnement de la marque.

Sonova commercialisait depuis novembre 2009 tout à la fois un produit et un concept novateur sous la marque Sona, une solution unique, tant en termes de produit que de modèle économique. Sona proposait la première aide auditive évolutive. La marque est aujourd’hui présente en Allemagne, en France, aux Pays-Bas, en Suisse et aux États-Unis.

Sonova compte poursuivre le développement de ce produit et cultiver ce concept pour les personnes présentant des pertes légères à modérées, en intégrant désormais Sona aux activités d’Unitron. "Ce transfert renforce Sona et Unitron en permettant davantage de synergies en termes de développement de produit et de service comme de distribution. Il s’agit d’une nouvelle étape pour augmenter l’impact de la technologie de Sona en lui offrant une plus grande diffusion à travers le monde, s’est expliqué Alexander Zschokke, P.-d.g. par intérim du groupe Sonova. Chez Unitron Hearing, les solutions Sona auront une place importante dans le portefeuille de produits Sonova." Selon le groupe, ce transfert n’a pas d’impact sur les ventes ou les coûts relatifs à Sona ni sur les ventes ou encore l' EBITA prévisionnel 2011/2012 de Sonova.

Pour accompagner le renforcement et la position d’Unitron comme une marque forte de Sonova, le groupe annonce la nomination de Jan Metzdorff au poste de nouveau président d’Unitron Hearing.

Prenant ses fonctions immédiatement, il succède à Michael Tease, qui quitte Unitron Hearing "pour relever de nouveaux défis professionnels et personnels hors du groupe". Jan Metzdorff travaille dans l'industrie depuis plus de 14 ans et a dirigé plusieurs sociétés commerciales pendant sept ans chez Sonova. Depuis avril 2010, il était responsable du développement des ventes internationales d'Unitron. "Jan Metzdorff a une connaissance profonde et l'expérience du marché des aides auditives, a expliqué Alexander Zschokke. Nous sommes convaincus qu'il est la personne idéale pour développer davantage la position d'Unitron sur le marché."

Par ailleurs, le projet de recherche sur les implants d'oreille moyenne de Sonova est à l’examen. En effet, le groupe remet en question le site Phonak Acoustic Implant, situé à Lonay en Suisse, comme élément de la future consolidation de la division médicale de Sonova. Le site Phonak Acoustic Implant menacé de fermeture emploie 26 personnes travaillant aujourd'hui sur l’implant Ingenia. Ce dispositif est toujours à l’état de développement, et n'a pas encore obtenu la certification CE ou l'approbation de la FDA pour une future commercialisation.

Les projections à moyen terme de Sonova pour les ventes et la rentabilité ne tiennent pas compte du produit Ingenia. Par conséquent, cette décision n'affectera pas les perspectives de la société.

La direction estime que pour Sonova le marché des implants cochléaires offre à moyen terme de meilleures opportunités de croissance et de rentabilité que le marché des implants d’oreille moyenne. Par conséquent, le développement d'une technologie d’implant d’oreille moyenne ne représentera qu’un objectif secondaire à côté de la priorité donnée à la Division médicale pour développer de futures innovations sur les implants cochléaires.

Photo : G.B.

L.A.-K. avec Sonova