La déficience auditive en baisse chez les baby boomers

Découverte

Audiology infos

Une étude menée par l'école de médecine de l'université du Wisconsin (Etats-Unis) montre que les baby boomers entendent bien, et surtout, mieux que leurs parents. "Les gens pensent généralement que notre environnement est de plus en plus bruyant, mais nous avons mis en évidence que la déficience auditive est en baisse, explique le docteur Welhai Zhan, qui a dirigé cette étude. Cela signifie que la perte auditive n'est pas forcément une conséquence du vieillissement et que nous pouvons la ralentir."

Selon l'étude, la déficience auditive serait en effet 31 % plus basse chez les baby boomers que dans tous les autres groupes d'âge. A titre d'exemple seuls, 36,4 % des individus nés entre 1944 et 1949 –qui appartiennent pourtant à la génération Woodstock- sont touchés par la déficience auditive, contre 58,1 % de leurs parents, nés entre 1930 et 1935. Ces derniers résultats sur lesquels les chercheurs de l'université du Wisconsin se sont appuyés, sont issus d'une étude à long terme menée rétrospectivement, à partir de 1993, sur un panel de volontaires.

En 2005, l'université du Wisconsin a entrepris une autre étude (Beaver Dam Offspring Study), afin de comparer les résultats des enfants du groupe test formé en 1993 avec ceux de leurs parents. "Ces deux études, menées sur le long terme, ont mis en évidence que la perte auditive liée à l'âge n'est pas une fatalité, conclut le docteur Wen Chen de la division neuroscience du NIA (National institute on aging). Ces découvertes encourageantes devraient faciliter les recherches destinées à mieux comprendre les facteurs qui favorisent la préservation de la fonction auditive."

Source : http://www.healthyhearing.com/

S.Be.