Implant cochléaire : la réduction du risque de méningite passe par la vaccination

Science

Audio infos
Audiology infos
alt

La Food and Drug Administration des Etats-Unis (FDA) a été informée de la mort par méningite de deux enfants bénéficiaires d'implants cochléaires contenant un composant positionneur. Le risque élevé de méningite bactérienne chez les enfants ayant reçu ce type d'implants était déjà connu, ce qui leur a valu d'être retirés du marché en juillet 2002. Cependant, face à ces récentes infections, la FDA alerte à nouveau la population sur l'importance de la vaccination pour tous les patients implantés dont la sensibilité au Streptococcus pneumoniae est accrue. Pour les deux enfants décédés, âgés de 9 et 11 ans, le processus de vaccination n'avait pas été pleinement respecté.

Le Dr John Niparko de l'université Johns Hopkins avait d'ailleurs récemment conduit une étude à ce sujet. Celle-ci montrait que 29 % des parents ou tuteurs de patients de moins de deux ans ayant un implant cochléaire n'étaient pas certains que leur enfant ait reçu les deux niveaux de vaccination nécessaire à prévenir la méningite. Chez les patients de plus de deux ans, le statut vaccinal était inconnu pour 43 % des patients, tandis que seulement 12 % des patients avaient été correctement vaccinés. Et ce, en dépit des bulletins d'information répétés à propos de l'importance de la vaccination pour la réduction du risque relatif à cette infection hautement dangereuse pour la santé.

I.L.-D.