Phonak renonce à ReSound

Marché

Audio infos

Le dernier acte de l'affaire Sonova (ex-Phonak) – ReSound vient de se jouer : le rachat, qui devait donner le jour au numéro un mondial de l'industrie des aides auditives, ne se fera pas. En effet, la cour suprême allemande, après avoir rendu une décision provisoire négative début août, a définitivement interdit l'opération le 8 du même mois, confirmant le verdict de la FCO (commission anti-trust allemande) (voir nos articles dans les numéros précédents d'Audio infos). Suite à ce blocage, le fabricant d'appareils auditifs a indiqué dans un communiqué renoncer à l'opération. Le P.-d.g. de Sonova, Valentin Chapero, laissait entendre début août qu'il ne ferait, "selon toute probabilité", pas appel de la décision du Tribunal de Düsseldorf.

Les termes de l'accord de rachat prévoyaient de permettre aux deux parties de se dégager de l'opération si les conditions du rachat, au nombre desquelles les nécessaires approbations des autorités anticartellaires, n'étaient pas réunies avant le 15 août. "Etant donné qu'une procédure d'appel en Allemagne peut prendre des mois voire des années, Sonova a l'intention de mettre fin à la transaction à cette date butoir. L'acquisition du groupe ReSound ne sera donc pas poursuivie." Le coût de cette interdiction est estimé à 36 millions de Francs suisses (soit un peu plus de 22 millions d'euros) au groupe, qui seront imputés au compte des pertes et profits de Sonova. Mais ce coup d'arrêt au projet ne stoppe en rien les ambitions de Valentin Chapero. (Voir interview ci-contre)

La reprise de ReSound avait été annoncée en octobre dernier. Phonak, qui a été renommé Sonova entre-temps, avait rapidement obtenu tous les accords nécessaires à l'exception de la FCO. Cette dernière avait en effet bloqué en avril l'opération estimant qu'elle conduirait à une position dominante en Allemagne.La concentration du club des Big Six en Big Five n'est donc pas encore à l'ordre du jour. Reste une inconnue : l'avenir de ReSound. Une éventualité serait de voir revenir dans la course ses précédents prétendants…

Ludivine Aubin