Actualités

Guillaume Flahault renouvelé à la tête du Synea, de nouveaux projets pour le syndicat

Syndicat national des entreprises de l’audition

À l’issue de l’assemblée générale du Syndicat national des entreprises de l’audition (Synea) qui s’est tenue à Paris, le 5 février, le syndicat a renouvelé son équipe dirigeante : Guillaume Flahault a été réélu au poste de président pour une durée de deux ans quand Richard Darmon (président d’Amplifon France) et Patrick Tonnard (directeur des partenariats chez Audika) ont été renouvelés dans leurs postes de vice-présidents.
 
Continuité du service audioprothétique et actions de prévention auditive
Au cours de cette assemblée générale, le syndicat s’est en particulier engagé sur deux décisions emblématiques : « Dans un premier temps, nous avons acté la mise en œuvre, entre toutes les entreprises du Synea, l'engagement d’assurer la continuité du service en cas de fermeture d’un laboratoire ou de déménagement d’un client, et ce, quelle que soit l’enseigne, explique Guillaume Flahault. Cela participe à la continuité du service audioprothétique rendu aux malentendants. C’est en effet une façon de mettre au service des patients la force des entreprises du Synea dont les enseignes — Amplifon, Audika, Audition Conseil, Audition Santé, Audio 2000, AudioNova, Conversons, Entendre, Grand Audition et Vivason — représentent ensemble 55 % de la profession », souligne le président du Synea.
« Par ailleurs, nous avons décidé de mettre en place et d’orchestrer des campagnes de prévention dans les quelque 2 500 centres que représente le Synea, et ce, à plusieurs reprises durant l’année. Ces campagnes de prévention se dérouleront notamment au cours de la Semaine du Son et d'une semaine de prévention à l’occasion de la fête de la musique. À mes yeux il est très important que notre profession rassemblée, saisisse toutes les opportunités de parler des professionnels de la santé que sont les audioprothésistes, mais aussi d’expertise en santé auditive au sens large », met en avant Guillaume Flahault.
 
Quatre objectifs pour le Synea : image, pédagogie, unité professionnelle et avenir de l’audioprothèse
Après avoir formalisé ces deux engagements forts, le syndicat a réitéré ses objectifs et précisé ses priorités : « Nous avons pour responsabilité d’améliorer l’image de la profession auprès du grand public et de répondre aux attaques déloyales envers notre secteur, explique Guillaume Falhault. Il est de notre devoir également de faire de la pédagogie auprès des pouvoirs publics. En ce sens et en partenariat avec l’Unsaf, le Synam et le Collège national d’audioprothèse, nous publierons en avril-mai, un Livre blanc sur le secteur, et qui abordera tous les pans de notre profession et plus largement, dressera un vaste état des lieux de l’audition en France, de tous ses acteurs aussi. Il est important que nous nous dotions d’un outil commun de sensibilisation, de travail auprès des pouvoirs publics. In fine ce projet sera extrêmement fédérateur pour l’ensemble de la profession. Enfin, le Synea s’est fixé comme objectif de définir et de communiquer une vision d’avenir de la profession. Aussi, j’aimerais rappeler ici qu’au cœur des préoccupations du Synea, il y a la liberté : la liberté de choix du patient, la liberté d’exercer la profession d’audioprothésiste et la liberté d’entreprendre aussi.», souligne le président du Synea.
 
Consolider les acquis vis-à-vis des Ocam
Parmi les préoccupations du syndicat, se trouvent également des dossiers comme le rapport au Ocam, ou la récente saisine « pour avis » de l’Autorité de la concurrence qui va mener une enquête sur le secteur de l’audioprothèse en France. À ce sujet, Guillaume Flahault souhaite préciser : « Ce n’est pas la première fois que l’Autorité se saisit pour avis afin d’enquêter sur notre secteur. Cela s’est produit de la même manière en 2014 déjà, puis en 2015, il y a eu une enquête dans le cadre du rachat d’Audika par William Demant. La saisine de l’Autorité de la concurrence est pour la profession l’occasion d’apporter des réponses pertinentes aux questions légitimes qui nous seront posées.
J’aimerais également revenir sur le rapport aux Ocam. Nous avons réussi au cours de l’année 2015 à établir des discussions ouvertes et constructives avec les réseaux de soins et notamment avec Kalivia. Tout le monde en est sorti grandi, et en premier lieu, les patients. Nous avons en 2016 entamé des discussions avec le réseau Itélis dans le cadre du renouvellement de son appel d’offres en audioprothèse. Les termes de l’appel d’offres d’Itélis méritent d’être révisés et nous souhaitons aujourd’hui rouvrir le dialogue, afin d’arriver à un partenariat équilibré. », rappelle Guillaume Flahault.
 

À Propos du Synea :
Créé en 1994, le Synea regroupe actuellement dix des plus importantes enseignes d’audioprothésistes : Audika, Amplifon, Conversons, Audition Santé, Audition Conseil, Grand Audition, AudioNova, Vivason, Entendre, Audio 2000. Toutes ces enseignes sont dédiées exclusivement à l’audition. Le Synea représente aujourd’hui plus de 2 500 centres d’audioprothèses répartis sur toute la France, soit 55 % des centres français, 3 000 employés, dont plus de 1 300 audioprothésistes. Ces chiffres en font un acteur incontournable du marché français de l’appareillage auditif.
Face au vieillissement de la population française, le rôle du Synea est de sensibiliser et d’informer la population et les pouvoirs publics sur la déficience de l’audition, véritable enjeu de santé public. Le Synea est fortement impliqué dans la formation prodiguée dans les écoles d’audioprothèse. À ce titre le Synea soutient l’Université de Lyon par l’intermédiaire de NEURODIS, fondation de coopération scientifique dédiée aux pathologies du cerveau. (Source : Synea)

GB

Vers la vente de l’enseigne Audionova ?

Marché

Selon une information de Bloomberg en date du 8 févier, HAL Trust, groupe propriétaire de l’enseigne AudioNova depuis 2001, envisage de vendre cette dernière. AudioNova emploie 2 600 personnes au sein de 1 300 centres, répartis dans 12 pays européens. Le chiffre d’affaires de l’enseigne s’élevait à 330 millions d’euros pour l’année 2014.

La CDA lance le service ALLAUDITION

Service

Fin 2015, le Centrale des Audioprothésistes (CDA) a lancé ALLAUDITION un service de mise en relation entre les audioprothésistes et les structures du secteur médico-social en charge de la dépendance (EHPAD, organismes d’aides à la personne, aidants familiaux).

Congrès des audioprothésistes 2016 : inscrivez-vous dès maintenant !

événement professionnel

Pour sa 38e édition, le congrès annuel des audioprothésistes organisé par le Syndicat national des audioprothésistes (Unsaf) quitte le Cnit de la Défense pour le Palais des Congrès, Porte Maillot à Paris. Il se déroulera du vendredi 18 mars au dimanche 20 mars 2016.

L’Autorité de la concurrence lance une vaste enquête sur le secteur de l’audioprothèse

Enquête

Sur son site Internet, l'Autorité de la concurrence annonce mercredi 10 février que l’Institution se « saisit pour avis », afin d'analyser la situation de la concurrence dans le secteur de la distribution des audioprothèses et émettre les propositions qui lui sembleront nécessaires pour améliorer son fonctionnement.

Produits

Oticon lance trois appareils Power et Super Power
17 Nov 2015 17:19Oticon lance trois appareils Power et Super Power

Nouveautés

© Oticon

Le fabricant d’aides auditives Oticon vient d’annoncer le lancement de trois nouveautés Power et Super Power, des appareils à forte puissance, indiqués pour les pertes auditives sévères à profondes :

Unitron lance les aides auditives Stride
13 Nov 2015 15:44Unitron lance les aides auditives Stride

nouveauté

La gamme Stride. © Unitron

Le fabricant d’aides auditives canadien Unitron, du groupe Sonova, a annoncé le lancement de sa nouvelle gamme de contours d’oreille et d’intra-auriculaires, baptisée Stride. Ces appareils, tout comme ceux de la gamme Moxi, fonctionnent avec la puce Nor [ ... ]

Focus

De l'analyse des situations de communication aux stratégies de compensation
07 Jan 2016 11:44De l'analyse des situations de communication aux stratégies de compensation

© Humonia - iStock
br/>

Dans ce quatrième volet de la série d’articles sur les réalités de la malentendance, Jérôme Goust expose les stratégies de compensation mises en place par les malentendants pour s’adapter aux différentes situations de communication qu’ils rencontrent.

Les voies de la communication... pour ceux qui désirent être intelligibles
02 Déc 2015 17:15Les voies de la communication... pour ceux qui désirent être intelligibles

© maurusone - iStock
br/>

Après un premier article sur e cheminement psychologique de la malentendance et les impacts de la malentendance à chaque période de la vieJérôme Goust, malentendant appareillé, vous invite maintenant à étudier la communication et à veiller à votre intelligibilité.

La malentendance : des âges, des besoins, des vies
05 Nov 2015 17:31La malentendance : des âges, des besoins, des vies

© Mark Bowden - iStock
br/>

Après un premier article sur e cheminement psychologique de la malentendance, Jérôme Goust, malentendant appareillé, vous invite dans cette deuxième partie à mieux comprendre l'impact de la malentendance à chaque période clé de la vie.

Videos