Certains métaux nuisent à notre audition

Pollution

Audio infos
Audiology infos

L'exposition à certains polluants métalliques serait un facteur de risque de perte auditive. Telle est la conclusion de l'étude épidémiologique conduite par une équipe de l'université du Michigan (États-Unis) concernant deux métaux particuliers : le plomb et le cadmium, lequel est présent dans certains pigments et piles.

Les chercheurs américains ont analysé les dossiers médicaux de 3 698 adultes âgés de 20 à 69 ans, ayant participé à l'étude transversale National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) entre 1999 et 2004. Ils ont confronté les résultats de l'audiométrie tonale et les concentrations de plomb et de cadmium dans le sang, tout en tenant compte d'une série de facteurs confondants, notamment l'exposition répétée au bruit (armes à feu, métiers bruyants, musique). Une fois les paramètres ajustés, l'analyse a révélé que les sujets dont la concentration en cadmium se classe dans le quintile supérieur présentent des seuils auditifs plus élevés de 13,8 % par rapport à ceux appartenant au quintile inférieur. De même pour le fer, où l'écart des seuils auditifs est de 18,6 %. L'effet semble additif, la perte auditive étant plus marquée en cas de concentrations élevées en plomb et en cadmium.

Si les mécanismes biologiques expliquant l'impact de ces deux métaux sur l'audition ne sont pas pleinement compris, cette étude invite néanmoins à limiter l'exposition de la population à ces polluants encore utilisés dans de nombreuses applications industrielles.

Source : Choi YH et al. Environmental Cadmium and Lead Exposures and Hearing Loss in US Adults: the National Health and Nutrition Examination Survey, 1999 to 2004. Environ Health Perspect. En ligne le 31 juillet 2012.

 

Crédit photo : Carsten Niehaus - Wikimedia Commons

G.F.