Les cellules de soutien de l’organe de Corti capables de régénération

Système auditif

Audiology infos
© Guoqiang Wan, University of Michigan

C’est une découverte importante dans le domaine de la thérapie génique liée à l’audition. Une équipe de chercheurs menée par Gabriel Corfas, de l’université Harvard (États-Unis), vient de découvrir que les cellules de soutien des cellules ciliées internes de la cochlée sont capables de se régénérer entièrement, avant la mise en fonction du système auditif.

 

C’est presque par hasard que les scientifiques ont réalisé cette découverte à laquelle ils ne s’attendaient pas. Afin de connaître le rôle de deux types de cellules de soutien (les cellules phalangiennes internes et les cellules de bordures internes) sur le fonctionnement de l’organe de Corti, ils ont procédé à leur ablation in vivo chez des souris nouveau-nées. Mais après l’ablation, les cellules de soutien se sont régénérées entièrement, et aucun dommage n’a été noté par la suite sur le fonctionnement de l’organe de Corti et donc, sur la qualité de l’audition des rongeurs.

En poursuivant leurs explorations, les chercheurs ont montré qu’à l’inverse, si l’ablation est réalisée après le moment où l’organe de Corti devient fonctionnel, les cellules de soutien ne se régénèrent pas. De plus, une fois ces cellules supprimées, les chercheurs ont observé une perte de fonctionnalité des cellules ciliées internes qui se traduit par une perte d’audition aux fréquences concernées. Une information précieuse pour les praticiens amenés à poser des diagnostics de surdité, puisqu’elle indique que la perte des cellules ciliées aussi bien que des cellules de soutien peut être à l’origine de ce trouble.

La découverte des capacités de régénération des cellules de soutien est d’importance car celles-ci représentent une piste sérieuse dans la régénération ou le remplacement des cellules ciliées endommagées ou complétement détruites. En effet, en 2006, une équipe de chercheurs était parvenue à provoquer la transdifférenciation de cellules de soutien (White PM et al, Nature, 2006) en cellules ciliées in vitro. Ces travaux ouvrent donc la voie à de nouvelles stratégies visant à régénérer les cellules de la cochlée.

Retrouvez un article détaillé sur ces recherches dans Audiology infos n°39.

Source : MM Lagarde et al. Pnas 2014 (en ligne) doi : 10.1073/pnas.1408064111

BS