Décès du professeur Christian Gélis

Faire-part

Audio infos
alt

Le professeur Christian Gélis nous a quittés dans sa 74e année, jeudi 26 janvier 2012. Les funérailles ont été célébrées samedi 28 janvier 2012, en l'église de Bize-Minervois, dans l'Aude (Languedoc-Roussillon), suivies de l'inhumation au cimetière du village.

Christian Gélis, biophysicien, professeur émérite de l'université de Montpellier 1, agréé dans le domaine du bruit, chercheur au Crefa (Centre de recherche, d'études et de formation en audioprothèse) président de la Journée nationale de l'audition était connu de toute la profession. Fondateur de la première école d'audioprothèse, à Montpellier, Christian Gélis, originaire de Carcassonne, s'est illustré dans son parcours tant professionnel que privé par sa disponibilité, son altruisme et son engagement sans faille dans tous les domaines liés à l'audition. Profondément touché par sa disparition, le professeur Jean-Luc Puel, de l'université de Montpellier a tenu à rendre hommage à "l'ami", avec lequel il entretenait des relations amicales et fraternelles.

"Nous avions des relations de confiance et de partage. Lui qui a fondé l'école d'audioprothèse de Montpellier, la première école d'audioprothèse en France et qui a, de toutes pièces, créé le diplôme, portant la profession dans le monde universitaire, m'en a confié les rênes, me laissant la responsabilité de porter haut son héritage en 2002. C'est avec une grande fierté que j'en ai pris le flambeau. Toujours discret, d'une grande humilité, très engagé socialement, il nous a accompagnés, jusqu'à la fin, sachant se mettre en retrait tout en restant disponible dès que nous avions besoin de le solliciter.

Par son altruisme, il a œuvré de toutes ses forces pour la prévention et la lutte contre les nuisances sonores. Biophysicien et acousticien, il a mené de nombreux travaux sur l’audioprothèse et les nuisances sonores et son engagement à la présidence de la JNA, a permis de rendre cet événement incontournable aujourd'hui et surtout, indispensable. Il permet de porter un coup de projecteur sur les risques auditifs afin de sensibiliser la population aux risques auditifs."

Armand Arbonne, fondateur de l'association JNA, tient à saluer "l'homme de cœur" qu'était Christian Gélis, soulignant la très grande perte que sa disparition représente pour la profession. Armand Arbonne rappelle : "En dépit de la maladie, il est resté actif jusqu'au crépuscule de ses jours. Il était d'ailleurs en train de finaliser un ouvrage, L'ABC de l'audition, preuve de son dynamisme et de sa volonté d'informer, tant les professionnels que le grand public."

Et Jean-Luc Puel de rappeler : "Son Précis d'audioprothèse, connu de tous, reste encore aujourd'hui une référence." Christian Gélis écrivait en préface du Précis d'audioprothèse édité par le Collège national d'audioprothèse : "Dans ma carrière, j'ai formé quelque 500 diplômés dont la plupart sont restés des amis, au rang desquels il faut ajouter ceux que les relations professionnelles m'ont permis de rencontrer. Au-delà de ce lien affectif, ma fonction d'enseignant fait que, face à cette profession d'audioprothésiste, je me sens naïvement investi d'une sorte de responsabilité."

Photo : Christian Gélis lors de la JNA 2010 - G.B. 

La rédaction