Les Français sensibles à la cause des jeunes handicapés

Sondage

Audio infos

Près de 84 % des Français considèrent que la place des jeunes handicapés devrait être à l’école avec les autres enfants. Et 95 % pensent qu’ils ont droit à un accompagnement adapté dans leur parcours scolaire. Tels sont les résultats d’une étude réalisée par l’Institut de sondage IFOP pour la fédération nationale des associations au service des élèves présentant une situation de handicap (FNASEPH). Une étude a été menée du 17 au 19 janvier 2012, sur un échantillon de 1 002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Les Français se sentent concernés : 21 % des personnes sondées ont un jeune handicapé dans leur environnement proche, familial ou professionnel. 73 % d’entre eux estiment qu’ils restent encore trop à l’écart de la vie en société, même si plus de la moitié reconnaissent que la situation des jeunes handicapés s’améliore depuis cinq ans. Parmi les solutions plébiscitées : 98 % des répondants proposent que les enseignants bénéficient au départ d’une formation adaptée, 95 % considèrent que les accompagnants doivent obtenir un statut stable au sein de l’Éducation nationale, et 51 % croient surtout en une amélioration de la formation. Enfin, pour les deux tiers des Français, ce thème doit rester dans le débat des prochaines élections présidentielles.

Illustration : Diseñador - Fotolia

H.A.