« Maître Audio » : le label se repositionne en direction du grand public

COMMUNICATION


Réunion de la "communauté" les 5 et 6 octobre.

Créé par Starkey en 2016, le label « Maître Audio » va se repositionner pour mieux « parler » au grand public. Le label devra désormais être mieux indentifié par les clients comme étant un repère de qualité.

Les 5 et 6 octobre, la « communauté Maître Audio » s’est retrouvée à Paris pour évoquer l’avenir de ce label. Créé il y a trois ans par Starkey, et attribué aujourd’hui à 305 audioprothésistes dans toute la France, il sanctionne la participation à deux réunions annuelles de formation portant sur différents aspects du métier : management, techniques d’appareillage, utilisation des intra-auriculaires…
Cependant, un audit mené fin 2018 auprès de la communauté "Maître Audio" montre que le label n’est pas identifié avec précision et pourrait être confondu avec une enseigne. Les membres souhaiteraient que le label participe davantage à leur visibilité locale et qu’il soit clairement identifié par le grand public. En effet, certains clients auraient tendance à le confondre avec une enseigne. Un spot télévisé diffusé à partir du 3 novembre devrait rectifier le tir.

Starkey a retenu l’agence de communication Big Success pour redéfinir la tonalité des messages. « Le label doit pouvoir être reconnu comme un repère de qualité désignant des audioprothésistes pouvant accompagner les patients dans la réhabilitation de leur audition, précise Eric Van Belleghem, directeur marketing chez Starkey. Les nouveaux messages vont désigner des praticiens qui s’engagent personnellement dans une prise en charge de qualité, qui sont indépendants et libres de leurs choix ». Les messages véhiculeront l’idée que le label « Maître Audio », c’est « l’assurance de ne pas se tromper ». Il s’agit de rassurer les patients, en particulier ceux qui doivent se faire appareiller pour la première fois et ont du mal à s’y retrouver parmi toutes les offres existantes.

Un spot télé en novembre
Dès le 3 novembre prochain, et au moins jusqu’à début décembre, un spot télévisé sera diffusé aux heures de grande écoute. Le pitch : comme les clients se fient à des labels pour choisir un bon produit, un bon restaurant, ils doivent en faire de même pour s’orienter vers un audioprothésiste.
« Nous allons proposer des outils à la communauté afin qu’ils puissent relayer dans les médias locaux leur appartenance au label », ajoute le directeur marketing de Starkey.
Les 5 et 6 octobre, la communauté « Maître Audio » a accueilli avec enthousiasme ce nouveau positionnement. « Avant, certains disaient qu’ils avaient du mal à faire coexister le label et leur enseigne ; avec le nouveau positionnement, il n’y aura plus d’ambiguïté », conclut Eric Van Belleghem.
 

Nathalie Da Cruz