Nurotron débarque en Amérique du Sud

Implants

image
Fan-Gang Zeng, fondateur de Nurotron, en 2011. © Daniel A. Anderson / UCI

Le fabricant d’implants auditifs chinois Nurotron s’introduit sur le marché sud-américain. Dans un communiqué de presse publié le 7 janvier 2016, les dirigeants indiquent que quatre malentendants ont été équipés de l’implant cochléaire Venus, à Lima (Pérou) et à La Paz (Bolivie). Ce sont les premiers patients à être équipés du système chinois en Amérique latine, où les produits Nurotron sont distribués par Surgicorp au Pérou et Biopro en Bolivie.

À la clinique Delgado de Lima, le Dr Javier Rubio, assisté du Dr Juan Chiossone, ont ainsi implanté un garçon de 8 ans atteint de surdité neurosensorielle et une femme de 58 ans souffrant de surdité progressive.

En Bolivie, ce sont deux frères de 4 et 8 ans, souffrant de surdité neurosensorielle, qui ont été implantés à la clinique du Sud de La Paz.

« Ces chirurgies révolutionnaires n’auraient pas été possibles sans les efforts et la contribution de Surgicorp, Biopro et des médecins, a réagi Chu Li, p.-d. g. de Nurotron. L’opportunité de travailler avec toutes ces personnes pour restaurer l’audition à des habitants d’Amérique du Sud est l’une des plus grandes chances pour Nurotron. »

BS