Kalivia audio compte désormais 1 350 audioprothésistes dans ses rangs

Réseaux de référencement

Audio infos

Le réseau Kalivia audio créé en mai 2012 par Malakoff Médéric et l’Union Harmonie Mutuelles s’agrandit suite à son second appel d’offres lancé en février 2013. Kalivia audio s'agrandit donc et compte désormais plus de 1 350 audioprothésistes partenaires contre 1 000 auparavant. Kalivia renforce de ce fait sa position sur l’échiquier des réseaux, afin de faciliter l’accès aux soins de leurs assurés. Malakoff Médéric et l’Union Harmonie Mutuelles comptent sept millions de bénéficiaires et assurés. Dans son communiqué de presse, Kalivia audio revendique « un accès à des équipements de qualité, à des tarifs inférieurs aux prix moyens du marché à ses assurés. La réduction de tarif est en moyenne de 500 euros pour un double appareillage dont le prix moyen est de l’ordre de 3 000 euros », est-il précisé. Le réseau met d’ailleurs en avant son offre Prim’audio, qui facilite à « l'assuré l’accès à un équipement de qualité permettant d’améliorer l’écoute dans les situations les plus courantes pour moins de 700 euros. Avec cette offre, son reste à charge peut être réduit à 0 » tient à souligner le communiqué de presse Kalivia.

Les spécificités de ce réseau résident dans le fait qu’il est ouvert, sans numerus clausus, permettant à tout professionnel le souhaitant de le rejoindre à la condition de satisfaire aux critères de qualité et de tarifs qui ont été définis avec des professionnels du secteur. Les engagements qualitatifs portent notamment sur la qualification des professionnels (nombre d’audioprothésistes diplômés par point de vente), traçabilité des produits (marquage CE, provenance, certificat d’authenticité) et l’équipement du centre.

Aussi, en conclusion de son communiqué de presse Kalivia cite quelques éléments chiffrés :

- 5 millions - C’est le nombre de personnes en France qui entendent mal1.
- 730 000 - C’est le nombre de personnes qui entendent mal et qui sont équipées d’une aide auditive.
- 1 500 euros - C’est le prix moyen d’une aide auditive pour une oreille.
Ce tarif élevé explique en grande partie le faible taux d’équipement (14 %).
- Moins de 10 % - C’est le niveau moyen de prise en charge d’une aide auditive par la sécurité sociale. Les complémentaires financent en moyenne 25 % de ces frais et les ménages les deux tiers restant2.

*1 Source : Etude DREES 2007 : Le handicap auditif en France
*2 Source : étude Xerfi La distribution des aides auditives en France à l’horizon 2011, avril 2010

Téléchargez ici l'intégralité du communiqué de presse.

© Yuri Arcurs - Fotolia

G.B avec Kalivia