L’Otoscan d’Otometrics bientôt disponible en France

Innovation

© Otometrics

Au cours du congrès AAA, qui s’est déroulé mi-mai à Nashville, Otometrics a dévoilé son nouveau scanner 3D Otoscan.

« C’est une étape importante pour nos clients et Otometrics, expliquait Carsten Buhl, président d’Otometrics. Otoscan est sur le point de changer l’avenir de l’audioprothèse en donnant aux professionnels de l’audition une toute nouvelle façon de personnaliser l’expérience des soins auditifs et de faire passer leur pratique à un niveau supérieur. »

Otoscan permet aux audioprothésistes de réaliser des impressions numériques sur-mesure des embouts, des protections auriculaires et des prothèses auditives. C’était en l’occurrence le dernier maillon qui manquait pour une production « tout numérique ». « La solution de scanner applique une nouvelle technologie pour transformer les images de l’oreille en fichiers numériques 3D qui sont ensuite téléchargés sur Otocloud, pour une utilisation immédiate pour la fabrication, offrant des gains significatifs d’efficacité et de qualité dans la production de prothèses auditives et d’embouts sur mesure, détaille le fabricant. Otocloud est un service de portail Web dans le cloud supporté par un serveur de domaine Microsoft Azure dédié. Les données sont sécurisées et l’audioprothésiste reste l’unique propriétaire de ses fichiers. »

« Lors des essais sur le terrain avec les audioprothésistes, la majorité des patients a jugé l’expérience Otoscan enthousiasmante et intéressante, a rapporté Lars Bladt Rasmussen, directeur du marketing. De plus, les audioprothésistes qui scannent les conduits auditifs de leurs patients avec Otoscan indiquent que cette solution est un excellent moyen de transformer ce qui est aujourd’hui une logistique lourde avec les empreintes en silicone, en un outil de vente et de conseil efficace, d’affirmer leur professionnalisme, de renforcer les relations avec les patients et d’offrir un service hautement qualitatif. »

Otoscan fait son entrée sur le marché français, pour une phase de prélancement. L’appareil sera commercialisé en octobre 2018.

BS