Ukraine : les explosions ont endommagé l'audition des habitants

Ukraine


Une équipe, composée d'un audioprothésiste et d'un ORL, sillonne les villes ravagées par les bombardements des troupes russes avec une cabine d'audioprothésiste mobile.

Une équipe, formée d’un audioprothésiste et d’un médecin ORL, intervient depuis plus d’un mois en Ukraine, dans les régions de Kiev ravagées par l’armée russe. Ils y découvrent un nombre important de personnes ayant perdu l’audition, suite aux explosions et aux tirs d’artillerie.

Kurilets Taras est audiologiste au centre d’audition Aurora de Kiev. Audio infos vous avait relaté la vie quotidienne de ces audioprothésistes, qui continuaient à exercer sous les bombes. Maintenant que les bombardements ont cessé dans cette région du centre nord du pays, une équipe composée de Kurilets Taras comme audiologiste et d’un médecin ORL sillonne les villes ravagées par les bombardements autour de Kiev, pour effectuer des consultations d’audition.


Dans ces régions, beaucoup d’habitants ont vu leur maison détruite par les troupes russes. Ils vivent maintenant depuis plusieurs mois sans communication, sans lumière ni chauffage, sans gaz et sans eau. Beaucoup d’entre eux ont perdu des proches, souvent dans des conditions particulièrement horribles, et ont été blessés. Deux fois par semaine, l’équipe d’Aurora se déplace à bord d’un véhicule spécialement équipé pour l’occasion. Elle réalise des examens ORL, des diagnostiques auditifs, fournit des recommandations pour les traitements et les médicaments nécessaires.
Après un mois et demi d’intervention, Kurilets Taras rapporte que « De nombreux résidents ont été diagnostiqués avec une déficience auditive irréversible : qui datait de longue date ou qui a été acquise - à partir de sons très forts : explosions et tirs d’artillerie. Dans de tels cas, des prothèses auditives sont nécessaires. Mais encore pleins d'énergie, les hommes et les femmes en ont honte, estimant que c'est un signe de faiblesse ou que ce n'est pas encore l'heure. »
Le frein psychologique à l’appareillage semble encore plus fort que dans ce pays en guerre que dans d’autres pays.

Cette opération, menée par le centre Aurora de Kiev, une enseigne créé en 1991 et devenue l’une des principales enseignes d’audioprothèse en Ukraine, a été nommée «Cabinet on Wheels. We are close ». Elle a débuté à la demande de l’association Vidchui (Vidchui.org), une association ukrainienne qui milite pour le droit des malentendants, et avec le soutien financier de Fight for Right, une organisation non gouvernementale qui se bat pour que les personnes présentant un handicap en Ukraine, puis avoir les mêmes droits que les autres personnes.

Corinne Couté