Satisfaits de leur suivi prothétique, les patients sont aussi favorables au forfait de prise en charge

ENQUETE GALLILEO / SYNEA


La grande majorité des sondés (85 %) s’est très nettement prononcée en faveur du forfait tout compris. 

Un attachement à la disponibilité illimitée de l’audioprothésiste et la conservation du modèle forfaitaire. Ce sont les deux principales conclusions de l’étude réalisée par le cabinet Gallileo Business Consulting menée pour le Synéa : le Syndicat national des Entreprises de l’audition. Une enquête réalisée auprès de 532 personnes appareillées qui décrit des patients satisfaits et compréhensifs des tarifs pratiqués par les distributeurs.

L’enquête a été conduite entre les mois d’avril et de mai 2016, par dix des onze enseignes qui composent le Synea (Syndicat national des Entreprises de l’audition) : Audika, Amplifon, Audio 2000, Audionova, Audition Conseil, Audition Santé, Conversons, Entendre, Grand Audition et Vivason. Objectif : analyser les habitudes des malentendants et plus particulièrement ceux qui ont déjà renouvelé leurs appareillages au moins une fois. Ces distributeurs ont ainsi constitué un fichier de plus de 3 600 personnes dans toute la France. 532 personnes malentendantes ont été retenues. Contactées par téléphone elles ont répondu à une série de questions, qui ont permis de radiographier les principaux utilisateurs d’aides auditives et de comprendre leurs préoccupations. Même si l’enquête ne saurait parler pour tous les malentendants, elle permet de dresser un portrait de ceux qui ont déjà expérimenté un suivi paramédical.

Un public attaché à la relation avec l’audioprothésiste

D’après les résultats de l’étude Gallileo, ceux qui ont déjà renouvelé leurs appareils auditifs au moins une fois, ont un profil particulier. Âgés en moyenne de 77 ans, ils portent une aide auditive depuis une douzaine d’années, et sont équipés pour la majorité en binaural (88 %). Ils ont consacré un peu moins de 1 600 euros par oreille pour s’appareiller (notons que le quart d’entre eux a dépensé plus de 2 000 euros par oreille ou plus), et qu’il s’est écoulé, en moyenne, plus de deux ans et demi (2,7 ans précisément) entre la présente enquête et leur dernier achat d’audioprothèse.
Ces utilisateurs chérissent tout particulièrement le suivi avec leur audioprothésiste. La grande majorité d’entre eux (91 %) s’est rendu au moins deux fois dans son centre au cours de la période qui a précédé l’achat. La moitié d’entre eux (51 %) s’y est rendu trois fois. Après achat, les patients se rendent chez leur audioprothésiste deux à trois fois par an. (2,8 fois précisément, ce qui est haut dessus de l’obligation légale, fixée à deux visites par an). Les données apprennent également que la durée moyenne d’une visite est de 23 minutes. Certaines peuvent durer plus longtemps : dans plus du tiers des cas, les visites s’étendent sur une demi-heure.
Là encore le suivi indéfectible de l’audioprothésiste, présent dans 78 % des cas, est indissociable et apprécié dans la prise en charge.

Le suivi audioprothétique, facteur clé de la réussite de l’appareillage et de la satisfaction patient


©2016 GALLILEO BUSINESS CONSULTING

L’étude nous indique également à quel point l’audioprothèse est un métier opérateur dépendant. Lorsque l’on pose la question suivante au panel : « Finalement, diriez-vous que l’accompagnement par votre audioprothésiste et/ou ses équipes est un élément fondamental et incontournable pour la réussite de votre appareillage ? », 64 % des sondés confient être tout à fait d’accord, et 30 % se déclarent plutôt en accord avec cette idée. En revanche, les résultats sont un peu plus mesurés lorsque l’on demande aux malentendants interrogés à qui/quoi la réussite de l’appareillage peut-être le plus attribuée. Ainsi, 16 % des sondés l’attribuent exclusivement au temps passé avec leur audioprothésiste. Près du tiers des interrogés (29 %) attribuent l’efficacité de leur appareil à l’unique qualité du dispositif, et la moitié du panel (55 %) désigne la combinaison des deux.

 

Paiement : le forfait préféré à l’acte

La grande majorité des sondés (85 %) s’est très nettement prononcée en faveur du forfait tout compris. Une prise en charge avec laquelle ils sont familiers, eux qui ont déjà renouvelé leurs appareils. Un résultat peu surprenant, finalement au regard de leurs habitudes de suivi, et de l’importance qu’ils estiment à la prise en charge paramédicale. De ce fait, lorsque l’on demande aux interrogés s’ils sont prêts « à payer (leurs) aides auditives moins chères et payer ensuite le temps de consultation à chaque fois qu’(ils) iront consulter (leur) audioprothésiste ou (leurs) équipes », ils ne sont que 15 % à choisir un tel système.
Une enquête qui se termine sur un aspect positif aussi : les malentendants sont - comme nous l’enseignait déjà les études EuroTrak - généralement satisfaits de leur appareillage. Moins de 5 % des personnes sondées se sont déclarés insatisfaits de leurs dispositifs !

GALLILEO BUSINESS CONSULTING est une société d’étude et de conseil fondée en 2001. Spécialisée dans le domaine de la santé, elle dispose de pôle d’expertise dans les domaines de l’optique, de l’audioprothèse et de la pharmacie. Elle a été fondée et est dirigée par Mr Maher Kassab. Pour en savoir plus, contactez Maher Kassab, directeur du cabinet : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
 

 Kessy Huebi-Martel