Forte croissance des aides portés à l’oreille d’ici 2025

marché hearable

 

Des études de marché réalisées par les cabinets d'études Gartner Inc et HTFMarket Report ont montré que les ventes d'accesoires portés à l’oreille (« Hearables ») allaient connaître une forte croissance pour les cinq à huit prochaines années.

Les principaux acteurs dans le secteur des « hearables » ont été identifiés par les deux études. Plusieurs fabricants d'aides auditives, dont Starkey, Sivantos ou GN s'y trouvent en bonne position. Les autres marques sont issues du monde de l'électronique grand public : Apple, Samsung, Sennheiser, Sony, Bragi, Doppler, Miracle- Oreille, Valancell, Earin, Eargo, AKG ou encore Audio-Technica & Editeur. 

Figure 1 : Les parts de marché par acteurs (données complètes : HTFMarket Report)

Les « hearables », première gamme des produits portables vendue d’ici 2022

Gartner s’accorde à dire que les montres intelligentes seront les dispositifs portables les plus vendus dans le monde au cours de l'année 2019, avec pas moins de 74 millions de ventes. Cependant, le cabinet d"étude prévoit que d’ici 2022, les aides portées à l’oreille deviendront le premier segment des produits portables avec 158 millions d’unités vendues contre 115 millions de ventes pour les montres intelligentes.


Figure 2  : Prévision pour les ventes de technologies portables dans le monde jusqu'en 2022

Toujours selon Gartner, les « hearables » tels que les AirPods d’Apple, IconX de Samsung ou encore le BackBeat FIT de Plantronics, représenteront plus de 30% de l’ensemble des équipements portables livrés d’ici 2022.
Si à l’heure actuelle, les principaux cas d’utilisation de ces accessoires auditifs se résument à la communication et au divertissement, leurs champs d’action s’étendraient cette fois-ci au-delà de ses aspects. Les générations futures de hearables pourraient en effet accueillir des assistants personnels numériques. Ils seraient également utilisés pour une multitude de tâches telles que des requêtes et des instructions mains libres, réduisant de fait l’utilisation des smartphones.
 

Thibault Verron