Conflit Ukrainien : Demant stoppe tout commerce avec la Russie et la Biélorussie

fabricant



Le groupe Demant, la maison mère d’Oticon ou encore de Bernafon, a annoncé qu’il cessait tout commerce avec la Russie, de la Biélorussie et des provinces de Donetsk et de Luhansk, avec effet immédiat, en raison de l'évolution rapide de la situation et pour garantir le respect des récentes sanctions à leur encontre. Ces dernières, imposées par l'Union européenne et les États-Unis, comprennent des sanctions financières, des contrôles du commerce/des exportations et des sanctions à l'égard des individus.

« La situation en Ukraine est extrêmement tragique et notre compassion et nos préoccupations les plus profondes vont à toutes les personnes touchées par le conflit. Nous nous concentrons sur nos employés qui ont des racines en Ukraine ou qui sont autrement liés à la région. Nous ferons tout notre possible pour les aider et les soutenir de la meilleure façon possible », précise le groupe. Les activités de Demant en Russie, qui opère via un petit bureau de quatre personnes, représentent moins de 1% de son revenu total, l'impact de la perte de ventes est donc très limité. Le groupe déclare également que toutes les activités de vente sont gérées par des distributeurs externes, et qu’il ne possède pas d'employés en Ukraine ou en Biélorussie.
Demant indique également qu’il est en train de planifier une aide humanitaire, notamment au travers d’un modèle de don à deux niveaux :
- En cherchant à soutenir une ONG internationale reconnue avec un don considérable
- Et en allouant des fonds dans un pool réservé aux initiatives des employés.
 

Lucile Perreau