Des EPU forts en émotions

EPU 2021


Un amphithéâtre rempli pour les EPU 2021

«Notre pratique à l’heure du 100 % Santé », tout un programme pour les EPU 2021 (Enseignement Post-Universitaire en Audioprothèse).  Cette édition s'est par ailleurs révélée forte en émotion, avec le retour en présentiel et un hommage à Xavier Renard, fondateur des EPU récemment décédé.
 

 

Organisés par le Collège National d'Audioprothèse, les EPU, qui célèbrent cette année leur 25ème anniversaire, se sont tenus les 26 et 27 novembre à la Cité des Sciences et de l'Industrie à la Villette à Paris. Le Président du CNA, Matthieu Del Rio, a ouvert le congrès en se réjouissant de la forte augmentation de la fréquentation de l'évènement, tant pour les 950 participants que pour les 28 exposants et partenaires : « C'est le premier événement entièrement dédié à l’audioprothèse depuis 2 ans et cette forte participation montre l'intérêt de la profession pour notre événement qui est, avec le Congrès, un des événements incontournables de la profession ».

La matinée a été dédiée à la mémoire de Xavier Renard, fondateur des EPU récemment disparu. Sa mémoire a été saluée à travers des présentations dont les sujets faisaient partie de ses engagements, notamment autour des surdités congénitales, des prothèses pédiatriques ainsi que sur les troubles de la sonie et du traitement temporel… Soulignons que Paul Avan est intervenu en visioconférence depuis l’Ile de la Réunion, afin de participer à l’hommage rendu à Xavier Renard. La matinée s’est terminée par un très émouvant hommage professionnel et amical des Présidents d'honneurs du CNA, François Le Her, Stéphane Laurent et Eric Bizaguet ainsi que de Lionel Collet, Conseiller d’État, qui ont retracé la carrière de Xavier Renard, ses convictions et ses combats pour défendre la profession mais également l’homme qu’il était.

L’après-midi a été consacré au 100 % Santé, abordé d’une manière très concrète et pratique : quelles règles pour la prescription, quels tests utiliser et pourquoi, quels questionnaires faut-il administrer, à quel moment et avec quel bénéfice pour le patient ?

Les EPU fêtant leur 25ème anniversaire, le CNA à travers le travail de François Degrove, audioprothésiste et archiviste du CNA, a ouvert les vieux dossiers et remonté le fil du temps pour rendre hommage à ceux qui ont créé les EPU et leur ont permis de devenir l’événement incontournable d’aujourd’hui.
La journée s’est poursuivie avec l’intervention de Marc Trudel , audioprothésiste et Président du Conseil de l’Ordre du Québec avant de s’achever avec la traditionnelle réunion commune avec le Syndicat des audioprothésistes, présidée par Luis Godinho, Président du SDA, et Matthieu Del Rio, Président du CNA. La réunion avait pour thème « Après près d’un an de 100 % Santé, quel avenir pour l’exercice des audioprothésistes ».

La journée du samedi s’est penchée sur les appareils de Classe 1 et de Classe 2 et sur les mesures objectives des performances des aides auditives, leur intérêt, leur mise en place, avec des interventions assez techniques. Les actualités en audiologie prothétique, notamment sur les nouvelles indications introduites par la réforme du 100 % santé en audioprothèse, ont également été présentées.

Parmi les nouveautés de cette année, une partie de la journée du samedi a été dédiée aux étudiants. Le prix du CNA a été remis en fin de journée ainsi que le prix du Poster scientifique en parallèle d’un temps d’échange avec la FNEA.

Nathalie Bloch-Sitbon