Un adulte européen sur sept souffre d'acouphènes selon une nouvelle étude

recherche



65 millions. C’est le nombre d’adultes européens qui souffriraient d’acouphènes, selon une étude publiée dans le The Lancet Regional Health – Europe, elle précise que ce chiffre augmentera considérablement au cours de la prochaine décennie.

Il s’agit de la première étude à examiner de manière rigoureuse la prévalence des acouphènes dans les populations de douze États membres de l'UE. Elle a été réalisée en collaboration entre l'École de médecine de l'Université de Nottingham, l'Istituto di Ricerche Farmacologiche Mario Negri IRCCS à Milan, l'Université Heriot-Watt en Malaisie et l’Université de Ratisbonne en Allemagne. Il est important de connaître la prévalence des acouphènes dans différents pays, mais les données précédentes ont été difficiles à comparer d'un pays à l'autre car les mesures ont souvent été effectuées de différentes manières. Le but de cette étude était de rapporter une estimation unique à l'échelle européenne de la fréquence des acouphènes et d'étudier l'effet des caractéristiques individuelles et nationales sur la prévalence.
Près de 11 000 personnes ont été recrutées entre 2017 et 2018, pour participer à une enquête transversale européenne sur les acouphènes dans douze pays de l'UE (Bulgarie, Angleterre, France, Allemagne, Grèce, Irlande, Italie, Lettonie, Pologne, Portugal, Roumanie et Espagne), en utilisant un ensemble de questions et d'options de réponse liées aux acouphènes.
L'équipe a constaté que :

  • La prévalence de tout type d'acouphène était de 14 % (1,2 % plus élevée chez les femmes que chez les hommes);
  • Des acouphènes sévères ont été retrouvés chez 1,2 % des participants ;
  • La prévalence des acouphènes augmentait significativement avec l'âge et l'aggravation de l'audition ;
  • L'utilisation des ressources de santé pour les acouphènes a augmenté avec l'augmentation de la gravité des symptômes des acouphènes.

 

Lucile Perreau