Sensorion et Sonova signent une collaboration de recherche stratégique

génétique



La collaboration, financée conjointement par Sonova et Sensorion, porte sur une étude d’histoire naturelle relative à la perte auditive liée à l'âge. Il est prévu que le dépistage génétique et le suivi clinique à grande échelle soient réalisés en collaboration avec les centres d’audiologie du groupe Suisse. Cet accord est l’aboutissement d’un processus entamé en décembre 2020, au moment de l’acquisition par Sonova d’une participation de 3,7 % de Sensorion pour un montant de cinq millions d’euros.

Sensorion et Sonova ont signé un accord de collaboration stratégique pluri annuelle visant à introduire l’analyse génétique dans le diagnostic de routine de la perte auditive progressive chez l’adulte. L'objectif est d’ouvrir la voie à une amélioration des soins en combinant interventions thérapeutiques innovantes et prothèses auditives traditionnelles. Les deux sociétés ont signé une lettre d'intention leur permettant d’engager des négociations exclusives en vue de créer de nouvelles solutions diagnostiques et thérapeutiques dans le domaine de la perte auditive. L’élément central de cette collaboration entre Sensorion et Sonova est une étude d’histoire naturelle comprenant le génotypage de milliers de patients souffrant d’un début précoce de presbyacousie sévère (perte auditive liée à l’âge) dans le but de confirmer la présence de mutations spécifiques chez plus d’une centaine de patients. Les centres d’audiologie de Sonova participeront au recrutement et au suivi des patients afin d’évaluer d’une part la prévalence de ces variants dans les gènes, notamment le gène GJB2, et d’autre part l’association de mutations particulières avec la gravité et la progression de la maladie. Sonova et Sensorion financeront conjointement l’étude à hauteur de sept millions d’euros, respectivement répartis à 70/30 entre les deux sociétés.
 
« Des facteurs héréditaires contribuent à l’incidence, à la gravité et au taux de progression de la perte auditive dans la population adulte générale. Avec Sonova, nous sommes convaincus de poser les jalons des futurs standards de diagnostic et de prise en charge thérapeutique de la perte auditive. Cette collaboration permet à Sensorion de rester à la pointe de la recherche dans le domaine de la perte auditive, grâce à une meilleure compréhension de la manière dont la thérapie génique peut aider à répondre à des besoins médicaux non satisfaits au-delà de la surdité infantile et congénitale », a déclaré Nawal Ouzren, Directrice générale de Sensorion.
« L’objectif de ce projet commun est d’explorer les synergies entre deux approches : les soins auditifs traditionnels d’un côté et les nouvelles approches biopharmaceutiques de l’autre. Nous sommes persuadés qu’elles seront complémentaires » a indiqué Arnd Kaldowski, Directeur général de Sonova.« Notre participation active à cette étude sur l’identification des prédispositions génétiques favorisant la perte auditive va nous permettre de découvrir de nouvelles procédures diagnostiques potentielles, mais aussi de définir comment nous, Sonova, pouvons contribuer et bénéficier de ces nouvelles technologies émergentes dans le domaine des soins auditifs an de mieux accompagner le client dans son parcours vers une meilleure audition. »
 

Lucile Perreau