Audika organise une journée de prévention et de dépistage organisée le jeudi 17 juin dans toutes les résidences Senioriales

dépistage



Comme le rappelle Audika, « l’audition fait partie intégrante du bien vieillir ». Plusieurs études ont montré qu’une perte auditive non traitée représente un surrisque de troubles cognitifs, de dépression et de dépendance. Or, en France, 6 millions de personnes souffrent d’une perte d’audition, mais seuls 41% d’entre eux sont appareillés.

Face à ce constat, Audika, en partenariat avec la société Senioriales, a décidé d’organiser une vaste journée de prévention et de dépistage ce jeudi 17 juin auprès des 6 600 résidents des Senioriales. Membres de la SilverAlliance, Senioriales développe depuis 2001 un concept d’habitat pour les retraités autonomes.  Les résidents des Senioriales pourront ainsi bénéficier de :

  • Rendez-vous de dépistages gratuits (de 9h00 à 11h30 et de 14h00 à 17h00), réalisés par les audioprothésistes Audika.
  • Conférences sur le thème de la presbyacousie animée par un audioprothésiste. Avec le temps, les cellules de l’oreille interne, en particulier celles qui traitent les sons aigus, perdent de leur efficacité. Cette diminution de l’audition se fait progressivement et touche chacun de nous à des degrés divers), l’occasion de découvrir les symptômes, conséquences, risques et solutions existantes, ainsi que les nouveaux modes de remboursement de la réforme 100% santé (de 11h30 à 12h00 et de 17h00 à 17h30).

« Bien vieillir, c’est profiter d’un cadre de vie idéal, celui que nous offrons à nos résidents, mais c’est aussi et avant tout savoir rester en forme et en bonne santé ! En organisant des actions de sensibilisation, de prévention et de dépistage comme celles proposées en partenariat avec Audika, nous élargissons notre palette de services et souhaitons offrir à nos résidents un accompagnement bienveillant, sur-mesure et le plus pertinent possible », précise Benjamin Misery, Président Directeur Général des Senioriales. « Nous sommes convaincus que la prévention sur la santé auditive doit s’améliorer et que le dépistage doit intervenir plus tôt, afin d’accompagner les seniors vers le bien vieillir. C’est dans cette optique que nous avons noué ce partenariat d’ampleur avec les Senioriales dont les résidents ont en moyenne 60 ans, âge où les premiers troubles auditifs apparaissent », ajoute Patrick Tonnard, Directeur des Partenariats chez Audika.
 

Lucile Perreau