Assises d’ORL 2021 : des mesures sanitaires strictes pour un congrès intimiste

Congrès


Les Assises d'ORL se tiennent actuellement en présentiel à Nice

Les Assises d’ORL, qui se tiennent actuellement à Nice du 10 au 12 juin 2021, est le premier congrès réalisé en présentiel depuis le début de la crise du Covid. Un processus de vérification strict des participants, parfois rigide, a été mis en place, et une jauge basse a éclairci les allées et les conférences.

Depuis les dernières Assises d’ORL de janvier 2020, plus aucun congrès, que ce soit en France ou à l’étranger, n’avait eu lieu en présence de participants, pour cause de risque de contamination au Covid-19. Pendant la pandémie, tous les évènements maintenus se sont faits sous forme virtuelle, avec des présentations vidéos en live, ainsi qu’une visite des stands sous forme de salon en ligne sur le Web. Même l’AAA américain, qui s’est tenu du 14 au 16 avril 2021, a été intégralement virtuel. Il aura fallu attendre le colloque de l’Afrepa à Montpellier les 4 et 5 juin 2021, pour voir les premières personnes en chair et en os. Et les Assises d’ORL de Nice qui ont lieu actuellement du 10 au 12 juin 2021, pour qu’un grand rassemblement puisse se tenir.
Mais pas n’importe comment. A l’entrée des Assises d'ORL 2021, il fallait présenter soit un certificat de vaccination, soit un test d’anticorps prouvant une infection passée mais récente, soit un test antigénique ou PCR négatif de moins de 48h, QR code à l'appui. Et il a été impossible de tergiverser sur les délais, l’équipe d’Audio infos a bien essayé, sans succès, pas plus que les autres congressistes. Le congrès se faisant sur trois jours, les personnes ayant un test dont les 48h s’éteignaient au milieu de l’évènement ont dû se rendre dans une pharmacie des environs pour renouveler l’opération, faute de quoi, l’entrée leur était fermement interdite. Certains ont d’ailleurs eu la mauvaise idée de sortir quelques dizaines de minutes en laissant leurs affaires à l’intérieur, avec le délai de 48h qui tombait au milieu de cette sortie. Résultat, impossible de rentrer à nouveau.

A l’intérieur, le port du masque était de rigueur. Et si les marques et les orateurs avaient tous répondus présents, les allées étaient clairsemées et les conférences moins remplies, à cause de la jauge fixée par les organisateurs. Les possibilités d’accueil du Palais des Congrès Acropolis avait été divisé par deux, et le nombre de badges attribués en conséquence. Un système de début de conférence décalée d’une demi-heure a également permis de limiter les rencontres lors des déplacements.


Côté festivités, l’organisation avait annoncé la couleur : « aucun dîner ne sera organisé par nos soins ». La convivialité s’est malgré tout organisée en extérieur, avec quelques diners festifs en marge, comme le très sympathique rassemblement Ideal Audition du 10 juin, sur la plage. Un air de vie normale s’est indéniablement emparé des Assises d’ORL 2021.

Corinne Couté