Demant vise une croissance de 24 à 28 % pour 2021

marché



Dans une interview accordée à Audiology Worldnews, Søren Nielsen, le PDG et président du groupe Demant, prévoit un meilleur chiffre d’affaires que prévu pour 2021. Il a également souligné la force et la résistance du secteur de la santé auditive, qui se remet plutôt bien de la crise pandémique.

Le dirigeant de Demant a ainsi annoncé que l'entreprise vise désormais une croissance de 24 à 28 % (contre des prévisions initiales de 23 à 27 %) et un bénéfice avant intérêts et impôts de 2850 à 3 300 millions de couronnes danoises. Soulignant la demande qui prévaut dans une activité reposant sur les personnes malentendantes, Nielsen a affirmé que même les fermetures ne peuvent pas écraser le marché de l'audition. « Tout d'abord, nous avons affaire à une maladie chronique qui n'a aucune corrélation avec le covid-19, ce qui signifie que si vous manquez une période, l'utilisateur est toujours là », a-t-il affirmé. « La demande est, en réalité, régulière et d'une nature liée au nombre de personnes âgées vivant dans le monde, donc même s'il y a des restrictions et des choses qui empêchent cela, il y aura une reprise et aussi un élément important de demande refoulée. Ainsi, lorsque la clinique rouvrira ses portes, il y aura plus d'utilisateurs que d'habitude qui viendront chercher de l'aide. »
Demant lui-même a enregistré de solides performances depuis le début de l'année, grâce, entre autres, à la reprise après la pandémie, à l'impact positif de la réforme des soins auditifs en France et au succès des nouveaux produits phares, notamment les appareils auditifs Oticon More et Philips HearLink.
 

Lucile Perreau