Bernafon présente son aide auditive pourvue de la technologie hybride

produit


La technologie hybride est présente sur Alpha grâce à une nouvelle puce beaucoup plus puissante, puisqu’elle contient huit fois plus de mémoire, seize fois plus de puissance de calcul que la génération précédente. 

Le 28 janvier 2021, Bernafon a dévoilé au travers d’une vidéo, sa nouvelle aide auditive dotée d’une technologie hybride, baptisée Alpha. La marque fête également ses 75 ans cette année.

« L’aide auditive Alpha, intègre l’hybrid technology. Comme les voitures hybrides, qui utilisent deux systèmes de propulsion pour optimiser les performances d’un véhicule, Bernafon s’est inspiré de cette approche », explique Jérôme Guillot, audioprothésiste consultant pour Bernafon. « L’aide auditive joint deux traitements du signal qui n’en feront plus qu’un, ce qui va permettre d’améliorer très significativement l’intelligibilité de la parole et la réduction du bruit. »
La technologie hybride est présente sur Alpha grâce à une nouvelle puce beaucoup plus puissante, puisqu’elle contient huit fois plus de mémoire, seize fois plus de puissance de calcul que la génération précédente. Elle possède également une capacité à intégrer le machine learning (importante dans la réduction du bruit) et des capacités de wireless étendues, et donc plus de connectivité.
 
Cette technologie se divise et va s’articuler en quatre blocs :

  • Le hybrid Noise Management, qui va gérer la réduction sélective du bruit basée sur des estimations du signal jusqu’à 36 000 fois par seconde. La directionnalité et la réduction du bruit interagissent de façon coordonnée en optimisant le rapport signe sur bruit (RSB). La Smart Directionnality ajuste indépendamment dans 24 bandes le schéma polaire et le Smart Noise Reduction est optimisé grâce au machine learning. « De nombreuses bandes ont été ajoutées, surtout au-delà de 1500 Hertz, afin d’avoir plus de finesse et de précision dans la réduction de bruit », précise Jérôme Guillot.

 

  • Le Hybrid Balancing, pour une amplification personnalisée des sons en fonction des préférences sonores du patient. Le Speech Balancer renforce le signal de parole dans les situations bruyantes et le Noise Balancer réduit l’amplification dans les situations de bruit seul.

 

  • Le hybrid Sound Processing, qui est le traitement des sons précis et en temps réel grâce à des estimations du signal jusqu’à 48 000 fois par seconde. « Nous avons combiné le traitement du signal de Bernafon, qui est un traitement qui va travailler dans le domaine temporel avec une compression phonémique large bande, donc extrêmement rapide, avec un traitement fréquentiel sur 24 bandes, qui permet de détecter avec précision les bruits élevés en bande étroite.»

 

  • Le Hybrid Feedback Canceller, pour une élimination du Larsen précise et très rapide grâce à des mesures jusqu’à 126 000 fois par seconde. « Cet anti-Larsen va fonctionner toujours dans cet esprit hybride. Le Larsen, en conditions statiques, est éliminé par un signal en opposition de phase, et en conditions dynamiques, il est géré par un estimateur additionnel ultra rapide. »

 
Alpha sera disponible en modèle miniRITE rechargeable 9/7/5. L’appareil sera « made for Iphone» et sera également compatible avec les appareils Android. L’application EasyControl-A a aussi évolué de son côté, avec notamment un equaliseur pour ajuster le volume des signaux en streaming. De plus la mise à jour du firmware pourra se faire sans fil sur le modèle Alpha. Pour le miniRITE T R, la batterie Li-on intégrée comporte un nouveau système de protection contre la décharge de batterie. Il faudra compter trois heures pour une charge complète, et vingt-quatre heures d’autonomie.

 

Lucile Perreau