Le SNORL condamne à son tour le projet de téléconsultations ORL du réseau Santéclair

teleconsultation ORL


« Puissant est le côté obscur, résister est une nécessité », appelle le SNORL

Le syndicat d'ORL SNORL monte à son tour au créneau contre le projet de téléconsultation du réseau de soin Santéclair.

Le Syndicat national des médecins spécialisés en ORL et chirurgie cervico-faciale (SNORL) rappelle qu'alors que le projet 100% santé auditive n’est pas totalement finalisé, le réseau Santéclair « semble vouloir se saisir de cette situation d’aubaine »… Il condamne clairement le projet de permettre aux audioprothésistes du réseau de requérir une consultation ORL avec audiométrie, réalisée à distance, au sein même de l'enseigne d'audioprothèse. « Ainsi le patient captif de l’audioprothésiste, n’a pas le choix de son ORL et la prescription est assurée. Ou comment appliquer à l’audioprothèse, une pratique dénoncée dans la prescription des lunettes », s'insurge le syndicat qui précise : « Cela s’appelle le compérage et cela est interdit par notre code de déontologie ».

S'inspirant de la célèbre saga Star Wars et de son emblêmatique personnage Yoda, le communiqué du syndicat se termine par cet appel à la résistance : « Puissant est le côté obscur, résister est une nécessité ».

Cette réaction vient renforcer l'indignation exprimée il y a quelques jours par le SDA qui a appelé à une enquête des pouvoirs publics sur ce service.

 

Nathalie Bloch-Sitbon