Le Covid-19 pourrait aussi endommager les cellules auditives

étude scientifique


Une étude publiée dans d'American Journal of Otolaryngology a montré que l'infection au Covid-19 avait des effets délétères sur les cellules ciliées de la cochlée.

D'après une étude publiée dans l'American Journal of Otolaryngology, le Covid-19 s'attaquerait également aux cellules de l'audition, chez les malades mais aussi les porteurs asymptomatiques. Les cellules ciliées cochléaires seraient une cible de ce coronavirus.

Des chercheurs de l'Université de South Valley, en Égypte, ont analysé 20 cas positifs confirmés de patients atteints de Covid-19 qui ne présentaient pas de symptômes connus (toux, essoufflement, fièvre ou frissons, mal de gorge). Ils ont comparé ce groupe (âgés de 20 à 50 ans, de manière à exclure les participants ayant une perte auditive liée à l'âge) avec un groupe témoin de participants non infectés. De plus, les patients qui présentaient des symptômes d'infection au Covid-19, ainsi que ceux qui avaient des antécédents de perte auditive ou des antécédents de toute cause connue de perte auditive, ont été exclus de l'échantillon examiné. L'étude a ensuite mesuré la capacité auditive des participants via des tests sur les émissions otoacoustiques évoquées transitoires et les potentiels évoqués myogéniques (réponse de l'oreille à des clicks sonores) sur une période de deux semaines.

Les résultats ont montré que pour le groupe de malades asymptomatiques, les seuils de ton pur à haute fréquence ainsi que les émissions otoacoustiques évoquées transitoires étaient significativement moins bonnes que dans le groupe test, ce qui indique des dommages au niveau des cellules ciliées de l'oreille externe.

« Cette détérioration pourrait être attribuée aux effets néfastes de l'infection virale sur les cellules ciliées externes, mais le mécanisme est encore inconnu », indique Mohamed Wael Mustafa, l'auteur de l'étude du département d'oto-rhino-laryngologie de la faculté de médecine de Qena à l'Université South Valley. « Les résultats de la présente étude ont également démontré que l'absence de symptômes majeurs peut masquer un impact inconnu sur les organes sensoriels délicats, en prenant la cochlée comme exemple. »

On savait déjà que certaines infections virales pouvaient directement endommager les structures de l'oreille interne, d'autres induisent des réponses inflammatoires qui provoquent alors ces dommages, et d'autres encore augmentent la sensibilité, provoquent une infection bactérienne ou fongique, entraînant une perte auditive. En règle générale, la perte auditive induite par un virus est neurosensorielle, bien que des pertes auditives de conduction et mixtes puissent être observées après une infection par certains virus. Parfois, la récupération de l'audition après ces infections peut survenir spontanément. C’est dans ce contexte que cette recherche a été conçue, afin d’aborder l'impact de cette nouvelle infection au Covid-19 sur le système auditif.

Lucile Perreau