Le gouvernement va demander une réserve de masques en cas de 2ème vague

PRÉCONISATION

 


Les entreprises devront prévoir un stock de 10 semaines de masques, de préférence de fabrication française. 

Afin d’anticiper l’arrivée d’une seconde vague du virus Covid-19 lors de la rentrée prochaine, le gouvernement va demander aux entreprises de prévoir une réserve de 10 semaines de masques pour leurs salariés.

« Nous préparons la rentrée et il y a un risque de re-circulation du virus (…), et nous demanderons aux entreprises de prévoir 10 semaines de stocks de masques, avec un petit rappel du fait que nous avons désormais des producteurs français ». C’est ce qu’a déclaré, le mercredi 1er juillet 2020, la secrétaire d’État à l’Économie, Agnès Pannier-Runacher, dans le cadre d’une audition par la délégation aux entreprises au Sénat. Elle a également indiqué avoir signé une note en ce sens, qui doit aussi être prochainement paraphée par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, et le ministre de la Santé, Olivier Véran.
 
Le gouvernement insiste pour que les commandes soient effectuées auprès des entreprises françaises. En effet, de nombreuses sociétés ont reconverti leur production à la dernière minute afin de fournir des masques au plus fort de la crise. Ces dernières ont désormais du mal à écouler leurs stocks. « Si cette production ne s’était pas mise en place, beaucoup d’entreprises auraient déposé le bilan. Cette production a sauvé des milliers d’emplois et des centaines d’entreprises », a conclu Agnès Pannier-Runacher.

Lucile Perreau