En Irlande, une personne sur 12 souffrirait d'une perte auditive permanente

Etude


Un Irlandais sur 12 souffrirait de troubles auditifs

La Irish Society of Hearing Aid Audiologists estime qu'un Irlandais sur 12 en Irlande souffrirait d'une perte auditive permanente. Ce chiffre serait de 50% pour les personnes de plus de 75 ans, selon la Irish Longitudinal Study of Aging (Tilda). L'étude indique également que seulement 20% environ des personnes indiquant avoir une mauvaise audition portent des appareils auditifs.

«Souvent, les gens ne savent pas à qui s'adresser ou à qui faire confiance et ils attendent des années avant de passer un test auditif», a expliqué Trevor Griffin, audiologiste auprès de Chime, organisme public à but non lucratif pour le traitement de la surdité et la perte auditive.

«Des études ont montré que les personnes malentendantes sont deux à trois fois plus susceptibles de tomber que celles sans perte auditive», souligne Brendan Lennon, directeur juridique chez Chime.qui indique que les personnes âgées souffrant d'une perte auditive non traitée se sont également révélées avoir des taux de déclin cognitif beaucoup plus rapides que les personnes âgées qui ont une audition normale.

L'étude Tilda indique également qu'une perte auditive entraîne une baisse de la participation sociale, une plus grande solitude et des symptômes dépressifs, en particulier chez les hommes plus âgés. Les chercheurs plaident pour un dépistage précoce de la perte auditive et la promotion des prothèses auditives.

 

Nathalie Bloch-Sitbon