Des conséquences d'une otite moyenne chez les nouveau-nés

Enfants

Audiology infos
Une étude menée auprès de trente enfants de trois ans ayant eu une otite moyenne avant leur premier anniversaire vient de montrer que leur temps moyen de conduction centrale était significativement augmenté, tandis que les amplitudes des ondes I et III des potentiels évoqués du tronc cérébral étaient réduites. En revanche, ces altérations n'étaient pas retrouvées chez les enfants de quatre ans également victimes d'une otite moyenne avant l'âge d'un an. Les chercheurs n'expliquent pas encore cette différence de séquelles selon l'âge des enfants et prévoient la réalisation d'une étude longitudinale afin de vérifier ce résultat. Néanmoins, il apparaît qu'une infection conduisant à une otite moyenne dans la première année de vie peut endommager pendant plusieurs années le traitement du signal auditif. Un résultat suffisant pour insister sur la nécessité d'une identification précoce et d'un traitement rapide de l'otite moyenne chez les très jeunes enfants.

I.L.-D.