Le sous-titrage à la Une

Débat

Audio infos
Le magazine Télé 7 jours a publié dans son numéro 2434 une interview de Sophie Vouzelaud, première dauphine de Miss France. Thème central de l'interview : le manque de sous-titrage à la télévision qui a pour conséquence une isolation des malentendants. Alors qu'aux Etats-Unis, pratiquement toutes les émissions sont sous-titrées depuis la loi datant de 1990, la France est encore à la traîne. En France, la loi du 1er août 2000 rend le sous-titrage obligatoire pour les chaînes hertziennes. Principal frein : le coût. Pour sous-titrer la totalité de ses programmes, chaque chaîne doit dépenser 7,2 millions d'euros par an, sachant que la minute de sous-titrage s'élève à 15 euros environ. "Mais les chaînes doivent comprendre que l'accessibilité à la culture et à l'information pour tous est plus importante que l'argent", déclare Sophie Vouzelaud.

I.V.