Le processeur Neptune pris en charge par la Sécurité sociale

Implant cochléaire

Audio infos
Audiology infos

Le processeur de son pour implants cochléaires Neptune, de la firme Advanced Bionics, est désormais inscrit sur la liste des produits et prestations remboursables (LPPR) sous le code 3408380. Le prix limite de vente au public est fixé à 6 000 euros, de la même manière que pour les processeurs HiRes et Clarion et tous les autres processeurs inscrits sur cette liste. Cette décision, effective à partir du 25 novembre, fait suite à l’arrêté ministériel du 8 novembre et la publication au Journal Officiel du 12 novembre. L’implantation cochléaire bilatérale chez l’enfant est également prise en charge pour les surdités neurosensorielles (surdités de perception) bilatérales profondes, après échec ou inefficacité d’un appareillage acoustique conventionnel.

Le processeur Neptune, certifié par le plus haut indice de protection (IP68) est réputé pour « être le seul » à pouvoir être utilisé dans des environnements humides ou poussiéreux et résister à l’eau au cours d’une immersion prolongée (mis à part l’eau de mer).

Il fonctionne avec un implant cochléaire HiResolution Bionic Ear. Neptune offre les mêmes performances de traitement du signal que le processeur de son du contour d’oreille Harmony avec : une large plage de capture du son combinée à un contrôle de gain automatique et optimisé (AutoSound). Mais aussi la stratégie de codage Fidelity 120 qui apporte une résolution spectrale « cinq fois supérieure à celle d’autres dispositifs » (120 bandes spectrales) permettant d’entendre toute la richesse du son et le traitement ClearVoice conçu pour analyser et s’adapter automatiquement aux situations d’écoutes rencontrées, en écartant les bruits gênants.

Crédit photo : Advanced Bionics

B.S.