Renouvellement de gamme pour Amplicomms

NOUVEAUTÉ


Le Power Tel 1780 est compatible avec les aides auditives, il permet également d’améliorer la qualité sonore en cours d’un appel.

La marque allemande spécialisée dans les appareils de télécommunications adaptés aux malentendants et aux séniors propose de nouveaux produits.

De passage à Paris, Jean-François Parmentier, le country manager France et Belgique d’Amplicomms est venu présenter ses dernières nouveautés à Audio infos.
 

Le « succès du clapet »

 La téléphonie mobile est un marché essentiel pour la société Amplicomms, dont les produits sont distribués par Interson Protac. Le téléphone à clapet représente à lui seul 75 % du marché de la téléphonie dédiée. Et même si ce dispositif peut paraître désuet aux yeux de certains, il procure un sentiment de « sécurité » à son utilisateur. En effet, il est certain d’avoir raccroché dès que le téléphone est refermé, et peut ainsi éviter tout risque de « Pocket call », ces appels involontaires déclenchés par une pression accidentelle des touches.
Aussi, le PowerTel M7510, un téléphone portable à clapet, possède de larges touches éclairées, un écran LCD haute résolution, ainsi qu’une compatibilité avec les appareils auditifs M4/T4. L’appareil est également doté du Bluetooth, d’une caméra 3 mégapixels, et d’une sonnerie extra forte réglable jusqu’à près de 90 dB.
 

Téléphonie résidentielle : filaire ou sans-fil.

La téléphonie résidentielle compte également parmi les produits distribués par la marque, même si Jean-François Parmentier reconnaît une légère décroissance du marché. Et pour cause, « les générations de séniors sont de plus en plus habituées au sans-fil », explique-t-il. Mais la téléphonie résidentielle peut être filaire et sans-fil, dite « DECT », comme l’ensemble PowerTel 1880. L’appareil comprend un ensemble composé d’un téléphone filaire, avec répondeur intégré, ainsi qu’un combiné DECT sans-fil. Toujours munis de larges touches, ils sont tous les deux compatibles avec les aides auditives. Le combiné sans-fil possède la fonctionnalité « Mains libres », la capacité d’enregistrer jusqu’à trente minutes de messages et la possibilité d’en ralentir la lecture. En plus de comporter ses fonctionnalités, le téléphone filaire est également doté d’un écran inclinable, d’une alarme visuelle lors des appels entrants et de quatre boutons de contact personnalisables à l’aide de photos.
Amplicomms livre aussi des téléphones filaires seuls, à l’image du Power Tel 1780. Compatible avec les aides auditives, il permet d’améliorer la qualité sonore en cours d’un appel et d’augmenter le volume.

Enfin, Amplicomms nourrit des ambitions sur le marché des smartphones, qui représentent pour l’instant 10 % de ses appareils vendus. Un produit qui s’adresse surtout aux jeunes séniors, qui ont déjà possédé un tel téléphone. Là aussi, la marque s’adapte à sa clientèle, mais Jean-François Parmentier préfère rester évasif sur le sujet : « Je vais présenter un téléphone révolutionnaire, mais je ne peux vous en parler tout de suite ». Fin du suspense en mars 2017.

Les produits Amplicomms sont notamment distribués par Interson-Protac.

Kessy Huebi-Martel