Audiology Infos n°14

Couverture
Audiology Infos14
2010-09-01

Sommaire

Audiology Infos14

La généralisation du dépistage néonatal en bonne voie

Le dépistage néonatal serait-il (enfin…) sur le point de se généraliser en France ? La voie est en tout cas ouverte, avec le récent rapport parlementaire sur le dépistage précoce de la surdité qui propose de généraliser, dans un délai de deux ans, le dépistage des troubles de l’audition chez le nouveau-né au niveau régional. Un rapport salué par le corps médical pour sa qualité et son exhaustivité.

Surdité de l’enfant et appareillage à portée de clic

Le site grand public www.audition-infos.org a ouvert son 4e blog. Son thème : “Surdité de l’enfant et appareillage. Implant cochléaire ou aides auditives ? Quand intervenir ?”, animé par Eric Bizaguet, président du Collège national d’audioprothèse. Continuant de prendre en charge des patients de tout âge, cet audioprothésiste reconnu consacre de nombreuses heures à l’appareillage du nourrisson et de l’enfant, et travaille au réglage des implants cochléaires depuis 1989. Il est également attaché aux classes de malentendants de nombreuses structures scolaires (Institut baguer, Ceop, AerImc, Apiday, Centre Delthil…). Morceaux choisis.

Evaluation de l’audition au travail : de nombreux écueils

Certains métiers, pour être réalisés correctement, requièrent une bonne audition. Aux Etats-Unis, celle-ci est évaluée par des protocoles dont la fiabilité et l’objectivité sont actuellement remis en cause. Quid de l’audiogramme en tons purs ? Ses résultats sont-ils représentatifs des capacités fonctionnelles réelles nécessaires à un métier ? Eclairage de Jennifer Tufts, de l’université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Dossier. 1er colloque de l’Afrepa.

Le premier colloque de l’Afrepa (Association française des équipes pluridisciplinaires en acouphénologie) s’est tenu les 4 et 5 juin au Cnam à Paris autour d’une centaine de professionnels, audioprothésistes, ORL et psychologues. Un colloque sous le signe de la pluridisciplinarité donc, afin d’aborder le thème de la formation à la prise en charge de l’acouphène chronique. Au programme : ateliers et conférences avec les ténors français en matière d’acouphènes mais également le partage des expériences de chacun. Autant de pierres apportées à l’édifice pour tenter à terme d’aboutir à un consensus. Morceaux choisis.

Vers une meilleure prise en charge de l’acouphène chronique

Ces dernières années, de grands progrès ont été réalisés dans la compréhension des mécanismes et des pathologies à la source des acouphènes. Recherche, thérapies cognitive et comportementale, somato-sensorielle, sonore, traitement médicamenteux, stimulation électrique… de multiples voies sont aujourd’hui explorées. Une certitude s’impose : la nécessité de faire de l’approche pluridisciplinaire la clé de voûte de la prise en charge de ce symptôme complexe et pluriel. Le 1er colloque de l’Afrepa fut l’occasion de réunir différentes spécialités afin de favoriser les échanges et de mettre en commun les connaissances de chacun. Compte-rendu des conférences du samedi.

Comment constituer et faire vivre une équipe pluridisciplinaire

L’association de plusieurs professionnels de santé, ORL, audioprothésiste, psychologue, sophrologue, ostéopathe... est la pierre angulaire de la prise en charge de cette pathologie protéiforme qu’est l’acouphène. Le docteur Martine Ohresser, présidente de l’Afrepa (Association française des équipes pluridisciplinaires en acouphénologie), livre les clés pour créer une telle équipe et l’animer sur le long terme.

Les ateliers de l’Afrepa

Lors du 1er colloque de l’Afrepa, plusieurs spécialistes ont tenu des ateliers au bénéfice des participants. Une valse bien orchestrée de compétences pour une meilleure connaissance des acouphènes et des diverses thérapeutiques.

Revue de presse

Elucider la dynamique du potassium dans la cochlée par l'approche génétique

La transduction sensorielle des ondes sonores dans la cochlée met en jeu des mouvements d'ions potassium. De nombreuses molécules impliquées dans le transport de cet ion ont pu être identifiées par l'analyse de mutations entraînant une surdité chez l'homme et chez la souri. Un véritable réseau de protéines impliquées dans son transport, de l'organe de Corti à la strie vasculaire, a ainsi été révélé.

Martial Franzoni, nouveau président du Biap

A l’occasion de sa 45e convention annuelle, le Biap (Bureau international d’audiophonologie) a nommé un président français à sa tête en la personne de Martial Franzoni, orthophoniste et directeur du Centre expérimental orthophonique et pédagogique (Ceop). Il succède dans cette fonction à Thomas Wiesler, ORL allemand. Avec le docteur Nicole Matha (ORL), qui lui succède à la présidence du comité français du Biap, il présente les nouvelles orientations qu’il souhaite imprimer au Biap et à sa branche française. Rencontre.

Protections auditives 1/5. Musique : apprécier en toute sécurité

La musique à plein tube, les jeunes connaissent. Mais quand il s’agit d’en évaluer les conséquences sur leur audition, c’est une toute autre histoire. Et pourtant, chaque année, 130 000 nouveaux cas d’acouphènes dus à un traumatisme sonore sont détectés dans cette population. Amateurs de musique et musiciens sont donc appelés à se protéger. Sur le marché des protections auditives, deux types de filtres émergent : des filtres très linéaires ne modifiant pas le ton de la musique et des filtres moins linéaires faisant davantage ressortir la parole et le côté naturel de la musique. Alors que les auditeurs privilégient ces derniers, les musiciens sont partagés entre le désir de protéger leur audition tout en évitant une atténuation trop importante.