Audiology Infos n°11

Couverture
Audiology Infos11
2010-03-01

Sommaire

Audiology Infos11

La 7e Semaine du son, contre le bruit au travail / The 7th Week of Sound, Against Noise At Work

Le bruit au travail représente la seconde source d’arrêt de travail en France. Pour alerter et informer sur ce problème de santé publique, la Semaine du son 2010 a choisi “l’audition au travail” comme thème de sa journée d’étude le 12 janvier, au Palais de la découverte (Paris). Résumé des points forts. Noise at work represents the second cause of work absence in France. In order to alert and inform on this public health issue, the 2010 Week of Sound chose “hearing at work” as the theme of the one-day event on January 12 at the Palais de la Découverte in Paris. The following gives a summary of the day’s highlights.

Assises de Nice : la chirurgie pédiatrique en attente / Nice Conference: Focus on pediatrics surgery

ORL , orthophonistes et kinésithérapeutes avaient rendez-vous aux Assises de Nice fin janvier. L’occasion, pour les organisateurs, de réunir trois professions qui gagnent à travailler de concert. Résultat : près de 1 200 professionnels au rendez-vous. Entre conférences, ateliers et chirurgie en direct, l’occasion de faire aussi un point sur les décrets à paraître concernant la chirurgie pédiatrique. ENT specialists, speech therapists and physical therapists gathered together for a conference the end of January. The organizers worked to combine the three professions that will gain by joining forces. The result: close to 1,200 professionals attended the event. Between lectures, workshops and live surgery, this also gave the opportunity to evaluate the situation in pediatric surgery.

Congrès du Siolf : le dépistage généralisé en 2010 ? / SIOLF Congress: Universal Neonatal Screening In 2010?

Lille a été le théâtre, les 15 et 16 janvier 2010, du congrès fondateur de la Société internationale otologique de langue française (Siolf) sur le thème des surdités de l’enfant. Au programme : conférences, tables rondes et ateliers pour une “photographie des surdités de l’enfant”. Pour le Pr François-Michel Vaneecloo, chef d’orchestre de l’événement, il était “utile et urgent de faire le point en ce début du 21e siècle”. Avec, en filigrane, l’expression d’un consensus sur la nécessité de généraliser le dépistage néonatal de la surdité. Résumé de la première journée. Last January 15-16, 2010 the founding congress of the International Otological Society of the French Language (SI OLF) was held in Lille, around the theme of deafness in children. On the program were lectures, round tables and high-level workshops to get a “photograph of deafness in children.” François-Michel Vaneecloo, the director of the event, deemed that it was “useful and urgent to asses this at the beginning of the 21st century.” There seems to be a consensus on the need for a nationwide standard neonatal hearing screening. Focus on the lectures of the first day.

Etats généraux : les ORL se penchent sur leur avenir / ENT Specialists Look To Their Future

Une journée dédiée au positionnement de l’exercice professionnel, c’est ce que voulaient inaugurer les organisateurs des premiers Etats généraux de l’ORL , le 16 janvier à Paris. Avec le soutien d’ORL Channel, le Pr Chabolle, le Dr Feger et le Dr Lafosse ont ouvert cette session en expliquant l’utilité de réfléchir sur la pratique de la profession, dont “le coeur de métier est appelé à changer profondément dans les années à venir sous l’effet de multiples contraintes, démographiques, réglementaires, politiques, financières…” Le point sur ces questions. A day dedicated to the position of the profession is what the organizers of the event wanted to begin with for the first ENT General Assembly held January 16 in Paris. With the support of ORL Channel, Professor Chabolle, Dr. Feger and Dr. Lafosse opened this session by explaining why there is a need to reflect on the practice of the profession, whose “professional core is called to change profoundly in the years to come due to the effects of multiple demographic, regulatory, political and financial constraints…” Here’s a report on these issues.

Acouphènes en haut lieu / Tinnitus in Focus

C’est sous les auspices du ministère de la Santé et devant une salle comble que s’est tenu, le 28 novembre 2009, le premier congrès sur les acouphènes organisé par l’association France Acouphènes. Plusieurs figures de la recherche et de la prise en charge françaises ont répondu à l’appel. Compte-rendu. With the support of the French Ministry oh Health and in front of a conference room filled with people, the first congress on tinnitus, organized by the France Acouphènes Association was held on November 28, 2009. Several renowned figures in research and French health care attended the day of the event that centered around multidisciplinarity.

DOSSIER Appareillage auditif à ancrage osseux : “A bonne indication, résultat quasi garanti” / Bone Anchored Hearing Aids “With Good Indications, Almost Guaranteed Results”

Les indications des appareils auditifs à ancrage osseux découlent de leur principe de fonctionnement. Elles sont limitées, mais offrent une solution à des patients ne pouvant bénéficier des autres systèmes. Pour le Dr Thibaud Dumon de la clinique du Dr Jean Causse à Colombiers dans l’Hérault, la réputation de mauvaise tolérance cutanée qui leur est associée serait “exagérée”. Autant de raisons, selon lui, qui encouragent le recours à cette technologie, lorsqu’il est justifié. The indications for bone anchored hearing aids result from their functioning principle. They are limited, but offer a solution to patients who cannot benefit from other systems. According to Dr. Thibaud Dumon of the Dr. Jean Causse Clinic in Colombier in Hérault, its reputation for not being highly tolerated by the skin is “exaggerated”. To his mind, there are many reasons to encourage the use of this technology when it is justified.

DOSSIER : Des indications recadrées chez l’enfant / Updated Indications For Children

Parce qu’une surdité bilatérale de plus de 20 dB influence négativement le langage, la prise en charge d’une surdité de l’enfant doit être précoce, adaptée, évaluée et évolutive dans le temps. Reste à savoir, dans ce cadre, quelle est la place de l’implant à conduction osseuse. Le point sur les indications thérapeutiques actuelles avec le Dr Stéphane Roman, praticien hospitalier au sein du service d’ORL pédiatrique du CHU de la Timone (Marseille). Because bilateral hearing loss of more than 20 dB negatively influences language learning, the care of deaf children must be early, adapted, evaluated and progressive in time. What remains to be seen is the place of bone conduction implants in 2009. The following is a report on the current therapeutic indications by Dr. Stéphane Roman, a hospital practitioner within the pediatric ENT service of the university hospital in Timone (Marseilles).

DOSSIER : Du temps et des moyens pour mieux choisir sa réhabilitation / Time and Means To Better Choose One’s Rehabilitation

De par sa pratique clinique quotidienne et ses activités de recherche, l’équipe du professeur Christian Dubreuil, du CHU de Lyon Sud, est à la pointe en matière de réhabilitation auditive des cophoses unilatérales. Les indications d’appareil auditif à ancrage osseux sont donc fréquentes dans ce service, mais pas systématiques. Un véritable parcours de soins est proposé au patient, afin qu’il choisisse l’option la mieux adaptée à son cas. Quant aux surdités mixtes, leur prise en charge diffère du fait des résultats beaucoup plus marqués de la compensation de la perte de transmission. Mais la question du choix existe tout de même. Through his daily clinical practice and his research activities, the team of Professor Christian Dubreuil, from the university hospital center in Lyon South, is at the forefront of hearing rehabilitation of unilateral anacusis. Indications for bone anchored hearing aids are therefore frequently used in this service, but not systematically. A real care path is offered to the patient, in order for him to choose the best option adapted to his case. As for mixed deafness, their care differs in that results that are a lot more significant in the compensation of transmission hearing loss, but the choice also exists.

Dépistage néonatal de la surdité : six réponses en chiffres / Neonatal Screening relevant : six questions answered

A l’heure où est encore discutée l’opportunité de la mise en place en France d’un dépistage néonatal systématique de la surdité, six questions ont été mises en exergue et doivent servir de fil conducteur dans les débats actuels et futurs. Etat des lieux par les professeurs René Dauman, Michel Roussey et Eréa- Noël Garabédian. In the framework of the opportunity to screen at birth all babies born on the French territory, six questions are considered.

Pr Bruno Frachet : Avicenne à l’assaut des acouphènes /

Deux nouvelles approches dans le traitement des acouphènes sont aujourd’hui à l’étude. Noms de codes : NeuroSystec et Tinnelec OW. D’un côté, un médicament instillé directement dans l’oreille interne ; de l’autre, un traitement par stimulation électrique. Les deux études sont menées par le service ORL du professeur Bruno Frachet, de l’hôpital Avicenne (Bobigny) et s’adressent aux personnes souffrant d’acouphènes invalidants unilatéraux, associés à une surdité sévère ou profonde du même côté. Rencontre. Two new approaches in the treatment of tinnitus are being studied today. Code names: NeuroSystec and Tinnelec OW. One is a drug directly applied in the internal ear and the other is a treatment using electric stimulation. The two studies are led by the ENT service of Professor Bruno Frachet and are aimed at people suffering from debilitating unilateral tinnitus associated with a severe or profound deafness on the same side.

Le parcours de soins coordonnés / The path of coordinated care

Quels sont les comportements et pratiques des médecins spécialistes et de leurs patients, après la mise en place en 2005 du parcours de soins coordonnés ? C’est à cette question que la Drees* a tenté de répondre, à travers deux études réalisées en 2007 et publiées en novembre 2009. What are the behaviors and practices of specialists and their patients after implementing in 2005 the path of coordinated care? DREES* attempted to answer this question through two studies done in 2007 and published in November 2009.