Audio Infos n°172

Couverture
Audio Infos172
2012-06-01

Sommaire

Audio Infos172

EDITO

PDF

Dans le vocabulaire du théâtre, une péripétie désigne tout événement qui change la situation et initie une révolution. Ces dernières semaines, le monde de l’audioprothèse en France, avec son lot de rebondissements, avait des airs de pièce de théâtre. Elle s’est jouée en plusieurs actes. De l’arrivée sur la scène d’un nouvel acteur, Kalivia audio, au secret de Polichinelle du rachat d’AuditionSanté par Sonova à l’Arlésienne du dépistage néonatal de la surdité. Pour ce dernier, nul ne peut assurer qu’une intervention d’un Deus ex machina émanant du ministère de la Santé ne viendra pas relancer l’intrigue… Ces trois péripéties ont suscité les émotions du public : supputations, inquiétudes, agacement, mécontentement, indifférence, espoir, incrédulité… La pièce qui se joue en audioprothèse est sans doute le reflet d’un marché mature. Les professionnels de l’audition ne peuvent que se réjouir de l’instauration par arrêté ministériel du dépistage néonatal de la surdité. Si la décision se concrétise par la rédaction d’un cahier des charges en concertation avec les spécialistes et les associations de parents d’enfants sourds, les audioprothésistes auront à se préparer à l’arrivée de patients de plus en plus jeunes. L’arrivée de Kalivia et la danse des sept voiles du couple Sonova-AuditionSanté laissent en revanche la profession plus mi-figue mi-raisin. Quoiqu’ayant le "tort" d’être une émanation d’une Ocam, le réseau Kalivia semble ne pas attirer sur lui le courroux des audioprothésistes en donnant les garanties d’une volonté de s’inscrire dans le respect de la profession et de ses spécificités. Et, si l’annonce du rachat d’AuditionSanté par Sonova n’a pas eu l’effet d’un coup de théâtre tant les rumeurs étaient insistantes depuis 2009 et la cession de parts du réseau au fonds d’investissement luxembourgeois SEP, elle n’en a pas moins d’impact dans le jeu futur des acteurs. Sonova initie un changement de paradigme sur le marché français en se lançant dans la distribution. Les Cassandre prédisent des conséquences ; d’autres n’y voient que l’inéluctable, moins critiquable que l’arrivée de réseaux d’opticiens ou de mutuelles…

P.7 Les nouvelles de la profession

P.10 Chronique solidaire

Témoignage de Romain Decolin, audioprothésiste pour le compte d’Audition Conseil-Maurice Frères à Nancy.

P.12 L'actualité des associations

P.14 Acquisition : Sonova met un pied dans la distribution.

L’enseigne cadurcienne Audition Santé appartient désormais à 100 % au groupe suisse Sonova. La rumeur qui circulait depuis quelques années sur une participation du groupe dans l’enseigne de distribution française a été confirmée par Sonova, qui publiait le 22 mai au matin son rapport financier annuel pour la période 2011/2012. “L’acquisition remonte à octobre 2008”, a détaillé Alexander Zschokke, vice-président du groupe à l’occasion d’une conférence de presse. Il n’a cependant pas souhaité se prononcer sur le montant versé pour ce rachat. Explications et réactions.

P.16 Agenda. Rendez-vous en 2012 !

PDF

P.20 DOSSIER - AudiologyNOW! 2012 – Boston, capitale mondiale de l'audiologie !

L’édition 2012 du congrès de l’American Academy of Audiology, AudiologyNOW!, qui s’est tenu à Boston (États-Unis), a battu un record : celui de la fréquentation, avec 7674 professionnels de l’audition venus de 61 pays pour le plus vaste rassemblement mondial consacré à l’audiologie. Cette année encore, conférences scientifiques et innovations technologiques ont rythmé les quatre jours de l’événement. Compte-rendu.

P.22 AAA - Le tour des nouveautés !

Découvrez ce qui a fait l'actualité d'AudiologyNOW! cette année !

L’actualité du marché

P.32 Dépistage néonatal de la surdité - Un arrêté en guise d'épilogue ?

Ultime rebondissement de l’odyssée française du dépistage néonatal de la surdité : contournant le débat parlementaire, entre les deux tours de la présidentielle, un arrêté, publié par le gouvernement le 23 avril et paru au Journal officiel le 4 mai, instaure le dépistage de la surdité permanente néonatale et l’inscrit dans le Code de la santé publique. Il met fin, de façon quelque peu abrupte, à deux années de polémiques, qui ont vu se succéder heurs et malheurs législatifs… mais soulève néanmoins quelques inquiétudes, à hauteur des attentes qu’il suscite.

P.38 Chiffres 2012 de la Drees – Une profession dynamique !

Une grande année pour l’audioprothèse française. Alors que le marché a connu une belle croissance en 2011, celui-ci a pu compter sur un corps d’audioprothésistes qui continue de s’étendre pour toujours mieux mailler le territoire. Renouvelée, évoluant vers la parité, la profession continue à privilégier le statut de salarié et les grandes villes plutôt que les campagnes.

P.42 Étude – L'audition au cœur du quotidien

Quels aspects de notre quotidien sont les plus affectés par une modification de nos facultés auditives ? Les réponses à cette question pourraient donner des clés aux professionnels de l’audition sur ce qui pousse les malentendants à s’appareiller ou, à l’inverse, sur ce qui les freine dans cette entreprise. L’initiative internationale Hear the World tente d’y répondre par une étude de grande ampleur, menée dans cinq pays, dont la France. Compte rendu des principaux résultats sont présentés ici.

L’international - P.45 Planète audio - De nos correspondants

Petit tour du monde en… quelques éditions d’Audio infos. Un rendez-vous international pour nos lecteurs.

P.46 Canada - Le Canada néglige-t-il l’audition des populations aborigènes ?

Pour la première fois cette année, les audiologistes canadiens vont être autorisés à prescrire des aides auditives et des services aux patients des Premières nations, Inuits et métis dans le cadre des Services de santé non assurés (SSNA). Des prescriptions jusqu’alors du seul fait des médecins et des infirmières.

Les spécialistes - P.50 Questions sociales.

Les mesures sociales de la loi de mai 2011

P.52 Cahier d’archi - Pour rendre le Plaisir d’Entendre

Créé en 1991 par Marie-Françoise Petit, Plaisir d'Entendre est un centre d'audioprothèse implanté à Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique. Lorsque l'audioprothésiste décide à l'automne 2009 de le déplacer de quelques rues pour en améliorer l'accès, elle n'a qu'un seul mot d'ordre : transparence ! L'objectif étant de recréer un centre à l'image de sa maison d'enfance : ouverte, spacieuse et qui donne envie d'entrer…

Le focus sciences

P.54 Unsaf 2012 : la recherche au rendez-vous

Le congrès 2012 de l’Unsaf fut l’occasion pour les audioprothésistes de découvrir les dernières avancées de la recherche sur l’audition. De nombreux scientifiques étaient réunis pour évoquer leurs études sur des sujets aussi variés que le traitement cortical de l’information auditive, le rôle du tronc cérébral ou la perception visuelle de la parole, avec en toile de fond l’importance et la nécessité de la recherche, aussi bien fondamentale que clinique.

P.58 Publications - Revue de presse

P.60 Audio Clinique – De l’audition par conduction osseuse

La nature exacte de la communication du son à l’oreille interne par conduction osseuse est un peu obscure, bien que les travaux expérimentaux de Bekesy (1932) puis de Barany (1938) aient ouvert un champ d’exploration vaste, malheureusement resté peu exploré. Ils offrent des suggestions utiles et présentent d’autres utilisations possibles à ce moyen de stimulation. La relation de l’effet d’occlusion observé lorsque le méat est bouché extérieurement et intérieurement, et l’impact de la restriction du mécanisme de conduction est discuté. Il est suggéré que, chez les sujets normo-entendants et les patients ayant une surdité de perception, la conduction osseuse se produit au moyen des mécanismes normaux de la conduction aérienne en raison de l’inertie de la chaîne des osselets. Dans les stades avancés de l’otospongiose, avec obstruction des deux fenêtres, l’audiogramme à « apparence perceptive » est également expliqué par cette notion d’inertie du fluide dans l’oreille interne.