Audio Infos n°163

Couverture
Audio Infos163
2011-09-01

Sommaire

Audio Infos163

Conversons, un réseau d’audios entrepreneurs

Conversons a soufflé ses bougies en mai 2011 et fêté ses quatre ans d’existence. Pour Audio infos, Guillaume Flahault et Bertrand Duprez, les deux fondateurs de l’enseigne, reviennent sur les premières années de leur société et leurs projets de développement.

Assurances. SPB investit l’audioprothèse avec le rachat de Citygaranties

SPB, spécialiste en conception et gestion de programmes d’assurance affinitaire, vient d’acquérir la marque et le portefeuille de Citygaranties. Avec ce rachat, le groupe consolide sa présence dans le domaine de la santé et prend position sur un marché “en pleine croissance”. La marque Citygaranties est conservée, ses activités intégrées aux différents programmes gérés par SPB. Un changement dans la continuité qui permet à la société de dynamiser son activité tout en préservant des produits sur-mesure ; l’occasion pour le groupe de réaffirmer son intérêt pour les produits de niche à forte valeur ajoutée et de présenter les garanties d’assurance comme des outils de différenciation pour les audioprothésistes.

Sur la route avec AuditionSolidarité. Voyage en terre malgache : 149 enfants appareillés

Nouvelle aventure, nouvelles prouesses pour l’association AuditionSolidarité. La dernière mission humanitaire, impulsée par l’enthousiasme de Laurent Piron, audioprothésiste à Nantes et mécène de l’association, s’est déroulée dans l’Océan indien du 10 au 18 juin 2011. Et c’est Madagascar qui a accueilli toute l’équipe d’AuditionSolidarité qui s’est rendue à Antsirabe (200 km au sud de la capitale Antananarivo), dans une école d’enfants sourds.

Agenda. Rendez-vous en 2011 & 2012

Dossier. L'audition bimodale : le duo acoustique-électrique

Les critères de sélection des implantations cochléaires se sont assouplis ces dernières années et aujourd'hui, il est courant que les candidats à l'implantation présentent une audition acoustique résiduelle dans une oreille voire dans les deux. De plus en plus de patients peuvent ainsi bénéficier à la fois de l'utilisation d'un implant cochléaire sur une oreille et d'une aide auditive de l'autre. L'écoute ou l'audition bimodale associe les bénéfices d'une stimulation électrique et d'une stimulation acoustique. Un duo qui permet d'améliorer la compréhension de la parole dans des milieux silencieux et bruyants voire l’appréciation de la musique pour certains patients. Détail de ces avantages et retours d'expériences.

Dossier. préambule

L'audition bimodale associe deux technologies et bénéficie à la fois des avantages de la stimulation acoustique et de la stimulation électrique. Une combinaison qui nécessite une bonne orchestration des réglages des deux systèmes et donc, de ne pas négliger le rôle de l'audioprothésiste dans la réussite de ce type d'appareillage.

Dossier. Des bénéfices sur la reconnaissance de la parole et la localisation sonore

A l’aide d’une procédure unique de tests de localisation sonore, une étude, menée par des chercheurs américains à la Washington University School of Medicine à St Louis, Etats-Unis, met en évidence les avantages de l'emploi simultané d’un implant cochléaire et d'une aide auditive, notamment pour suivre des conversations avec plusieurs interlocuteurs. Détail.

Dossier. Retour d’expériences sur l’appareillage bimodal

Dès lors qu'il subsiste une sensibilité acoustique au moins dans l'une des deux oreilles, il peut être proposé aux utilisateurs d'implants cochléaires de porter une aide auditive sur l’oreille non implantée. En effet, la combinaison de stimuli acoustiques et électriques peut fournir des informations auditives complémentaires et accroître le confort. Une étude menée par une équipe canadienne montre que les avantages de l'audition bimodale constatés en laboratoire sont confirmés dans les environnements sonores de la vie quotidienne.

Baromètre de l'audioprothèse. Une profession face à ses enjeux

L’édition 2011 de l’Audioscope met en lumière votre confiance en l’avenir de votre profession et le dynamisme d’un marché porté par des moteurs de croissance solides. Parmi le panel représentatif d’audioprothésistes propriétaires ou responsables de centres, interrogés en juin et juillet 2011, le sentiment de pouvoir faire face à la concurrence et de pouvoir développer encore votre activité l’emporte largement. Une rentrée sous le signe de l’optimisme donc, que seule vient ternir la constitution par les Ocam de réseaux agréés d’audioprothésistes. Un phénomène qui inquiète bon nombre d’entre vous. État des lieux avec l’analyse de Maher Kassab, directeur du cabinet d’études Gallileo Business Consulting.

Première installation. Comment discuter avec son banquier ?

Dans le cadre du congrès de l’Unsaf, l’exposé de Dominique Fabre, Interfimo (filiale du groupe bancaire LCL) s’est adressé aux étudiants et jeunes audioprothésistes, confrontés à un premier problème de choix de carrière: créer un centre, l’acheter ou s’associer? La dimension financière est évidemment prégnante dans chacune de ces options. Il faut dans la plupart des cas s’assurer le concours d’un banquier et le convaincre de la viabilité du projet. Il faut ensuite choisir le meilleur produit financier possible, suffisant mais pas écrasant, en fonction des objectifs professionnels de chacun.

Oticon Medical, dans la course

Depuis l’implantation du premier système auditif à ancrage osseux en 1977, le BAHA, commercialisé par Cochlear, la firme détenait le monopole de ce marché. Une situation que l'entreprise danoise Oticon est venue bouleverser avec la mise sur le marché de l'implant Ponto, développé par sa filiale Oticon Medical et disponible depuis septembre 2010 en France. Le point sur la technologie proposée par Oticon Medical.

Starkey France fête ses 30 ans

Le Pavillon royal, niché au cœur du bois de Boulogne, à Paris, a vécu, l'espace d'une soirée, à l'heure de Minneapolis, vendredi 24 juin... La filiale française de Starkey y soufflait ses 30 bougies, en présence de Jerry Ruzicka, son président, de Phil Lyons, son vice-président des opérations internationales, venus pour l'occasion, et de Thierry Daudignon, président de Starkey France.

Planète audio. De nos correspondants

Agencement. Les clés pour valoriser votre centre

Outre les exigences légales relatives à l’audiométrie, l’agencement d’un centre d’audioprothèse complètement insonorisé procure au client une sensation positive et confère une image plus professionnelle. Matériaux, meubles, décoration... dans ce reportage, les experts de Decores, enseigne spécialisée dans la décoration et l’aménagement de points de vente en Espagne, apportent quelques clés pour comprendre les concepts de la psychologie environnementale et séduire le public.

L’habilitation auditive de l’enfant avant deux ans

Encore limité, le nombre de nouveau-nés diagnostiqués avec une perte d’audition et appareillés est en train de croître avec la mise en œuvre du dépistage néonatal. Après la conclusion de cette phase est initiée l’habilitation auditive de l’enfant, un défi pour le thérapeute. Celui-ci se doit d’avoir des connaissances tant sur le développement global de l’enfant – qui s’appuie sur les capacités cognitives, motrices et émotionnelles durant les premiers mois – que sur les concepts audiologiques qui sous-tendent l’appareillage de celui-ci. La capacité à impliquer la famille tout au long des différentes phases du processus thérapeutique et du développement auditif de l’enfant est une tâche ardue qui exige des connaissances interdisciplinaires.

5e Journées internationales d’audiologie à Salamanque. Le cerveau réhabilité

Les cinquièmes journées internationales d'audiologie se sont tenues à l’université de Salamanque, en Espagne. Les spécialistes de plusieurs pays y ont incité les professionnels de l’audition à élargir leurs perspectives ou, au moins, à comprendre qu'il existe des facteurs liés au fonctionnement cérébral que la réhabilitation conventionnelle par des aides auditives ou des implants ne peut traiter. Les affections du langage, du traitement central de l'audition, et de la plasticité cérébrale lèvent de nombreuses interrogations et requièrent de ce fait une approche plus globale.

Bruit au travail. Comment promouvoir le port de protections auditives ?

Comment réduire la perte auditive liée au bruit en milieu professionnel? Portées régulièrement, les protections auditives peuvent constituer une bonne solution pour mettre à l'abri l'audition des travailleurs. Aussi, la prévention et la sensibilisation figurent parmi les méthodes les plus efficaces pour réduire l’impact des nuisances sonores au travail et permettent d’accroître jusqu’à 12,6 % le taux de port des protections. Prodiguer un message individualisé, adapté à la perte auditive de la personne et à ses habitudes de travail, sans oublier des rappels réguliers, constitue la méthodologie “idéale”. Explications avec Régina El Dib (Canada) et Joseph Mathew (Inde).

Protections individuelles sonores. Bruit : opacités techniques et juridiques

Source de fatigue et de stress, le bruit est un véritable fléau dans le monde du travail et particulièrement dans l’industrie. On appelle EPI les “Équipements de protection individuelle” qui sont destinés à être portés ou tenus par une personne, en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa sécurité ou sa santé. Passage en revue des différentes catégories d’EPI consacrées au bruit et de la législation qui en définit les caractéristiques indispensables. Objectif : la sécurité du salarié et la responsabilité “éclairée” de l’employeur.

Publications. Revue de presse

Le répertoire de la profession. Who's who ?

Pour vous accompagner au mieux en cette rentrée, voici le Who's who d'Audio infos. Retrouvez dans cette édition 2011 mise à jour les noms, fonctions et numéros de téléphone de l'ensemble des professionnels du secteur, fournisseurs ou enseignes, aux sièges ou sur le terrain.