Audio Infos n°129

Couverture
Audio Infos129
2008-11-01

Sommaire

Audio Infos129

EUHA 2008 : Sous le signe du plaisir et de l’émotion

C’est dans le cadre futuriste du parc des expositions de Leipzig alliant le verre et l’acier, que les audioprothésistes de l’Union européenne se sont retrouvés les 15, 16 et 17 octobre afin de célébrer le 53e congrès européen de la profession. Deuxième rendez-vous de par sa taille et son importance après le congrès américain, l’EUHA (European Union of Hearing Aid Acousticians) allemand a cette année encore levé le voile sur les dernières innovations en matière d’aides auditives. Lumière sur ce marché toujours plus dynamique.

Chemin de l’appareillage : Comment le raccourcir et le faciliter

On pourrait appeler cela le paradoxe de l’appareillage. Prenez dans nos sociétés occidentales une clientèle de seniors dynamique, adepte du “fix it” (un problème, une solution), à fort pouvoir d’achat, une offre d’appareils auditifs de plus en plus performants et discrets et vous obtiendrez… un âge pour le premier appareillage qui est passé, en quelques années, de 66 à 69 ans.

Concentré de recherches à la Géode

Début octobre, la célèbre sphère de la Cité des sciences de Paris a été le théâtre de l’évènement Starkey réunissant plus de 300 personnes. Pour l’occasion, plusieurs personnalités de la firme avaient fait le déplacement, de France comme des Etats-Unis. Objectif : expliquer la philosophie du “ développement [des technologies] basé sur des preuves” et permettre aux participants de toucher du doigt l’ampleur des recherches menées en Californie par le fabricant.

Planète Audio

Petit tour du monde en…quelques éditions d’Audio infos. Un rendez-vous international pour nos lecteurs…

Les Pays-Bas s’interrogent sur l’appareillage direct

Alors qu’avec le vieillissement de la population, les coûts liés à la prise en charge des malentendants augmentent, une jeune thésarde néerlandaise étudie les atouts de l’appareillage sans ordonnance, et les freins à son développement.

L’audioprothésiste polonais

Longtemps, le marché polonais des appareils auditifs a été en demi-teinte par rapport au reste de l’Europe. Plusieurs raisons à cela : le marché lui-même, qui était à peine existant et ses structures, dont on ne savait rien ou presque. Depuis, une doctorante de l’Université Adam-Mickiewicz de Poznań a fait des recherches auprès d’"akousticiens", d’organisations professionnelles et de ministères, qui ont permis d’éclaircir certains points. Nous complétons ici son travail avec nos propres recherches et calculs.

Bellman & Symfon AB - Des solutions auditives en provenance du Grand Nord

La société suédoise Bellman & Symfon AB, fabricant de systèmes d’alerte lumineuse, de protections auditives et de produits audio, se développe de façon spectaculaire depuis sa création en 1989. L’entreprise, qui emploie aujourd’hui 30 collaborateurs aux portes de Göteborg, continue d’embaucher de nouveaux salariés. Le fondateur et principal actionnaire, Peter Jungvid, vient de nommer le jeune Fredrik Ahlström à la tête de son entreprise. L’occasion pour nous de présenter plus précisément la société Bellman & Symfon.

L’étude des effets du bruit, une nouvelle discipline

Le bruit gêne et abîme l’audition de tous… Mais que nous arrive-t-il exactement lorsque nous sommes exposés à des niveaux sonores élevés ? Comment le bruit influence-t-il notre capacité à analyser l’information ? Rencontre avec le professeur Jürgen Hellbrück, chercheur sur les effets du bruit.

Acouphènes : le rôle de l'alimentation

Il est maintenant acquis que le stress, la tension musculaire, les traumatismes, mais aussi l’hyper-alimentation ou une mauvaise alimentation font partie des facteurs aggravants des acouphènes. Le Dr Manuela Mazzoli, du département ORL de Padoue (Italie), est en charge du groupe de travail international sur “les facteurs nutritionnels et métaboliques dans la thérapie de l’acouphène” de la Tinnitus Research Initiative (TRI).

Questions sociales

Mise en place d'un régime de prévoyance

Distordre les sons pour mieux entendre

Une étude menée par des chercheurs de l’Institut Pasteur et de l’Inserm, publiée le 8 octobre dans la célèbre revue "Nature", révèle comment l’oreille interne distord les sons. Cette distorsion fait partie des étapes essentielles de traitement du son par l’organe de l’audition, avant que ce son ne soit codé pour être transmis au cerveau sous forme de signal électrique. Une avancée qui devrait permettre d’améliorer l’interprétation de certains tests audiologiques existants.