Audio Infos n°100

Couverture
Audio Infos100
2006-05-01

Sommaire

Audio Infos100

AAA : l'American RITE

L’édition 2006 de la convention de l’American Academy of Audiology, AudiologyNOW, qui s’est tenue du 5 au 8 avril 2006 à Minneapolis en plein cœur du Minnesota, s’est achevée sur une note tout en nuances. Le plus grand rassemblement mondial d’audiologistes au “ square feet ” a rassemblé près de 6 000 visiteurs, plus de deux cents exposants, a accueilli des centaines de conférences. Sans faire date dans les annales, la grand-messe de l’audiologie façon américaine offre matière à réflexion pour les congrès européens et l’occasion d’humer les tendances de l’année. Pour les fabricants, l’opportunité de porter sur les fonts baptismaux leurs produits nouveau-nés. Le mot d’ordre cette année : les aides auditives avec écouteur dans l’oreille, ou RITE (receiver in the ear).

Marché français : + 80 % en 9 ans !

Les statistiques de ces dernières années mettent en évidence des tendances lourdes, qui se confirment de saison en saison.

Journal d'un surdilogue exvol

Au début de ce siècle, il y avait des audioprothésistes qui appareillaient surtout les plus de 70 ans en contours, sorte de téléphones externes qui se plaçaient derrière le pavillon de l'oreille. Aujourd'hui, à l'aube de 2030, 89,8 % des plus de 55 ans bénéficient d'audio-aides implantées par des chirurgiens otologistes et programmées par des surdilogues. A l'instar de Thierry Eluecque, qui télérédige cette semaine dans nos pages le journal de bord de sa dernière journée de surdilogue avant une retraite bien méritée.

Du cornet acoustique au système de communication total

Depuis cent ans, plusieurs solutions, outils ou systèmes ont été utilisés pour essayer de compenser les handicaps auditifs. Tous ces systèmes n’avaient qu’un seul but : amplifier le son de façon sélective. En fait, et jusqu’à maintenant, une prothèse auditive ou une aide auditive n’est autre qu’un système d’amplification miniaturisé où "le gain" est proportionnel à la déficience auditive. L’évolution technologique des aides auditives est liée à l’avancée des connaissances dans les domaines de l’acoustique, de l’électronique, de la physiologie de l’oreille et de l’audiologie. Par Christian Canepa

L'audiologie d'hier, d'aujourd'hui et de demain

Évaluer l'audition est une course d'obstacles : elle commence par la détection d'une surdité ou d'une gêne auditive, enchaîne sur l'évaluation du degré de perte, fréquence par fréquence, rebondit (de plus en plus souvent) sur l'identification de la cause possible, probable ou certaine, inclut la détermination de perturbations supraliminaires, débouche sur le choix d'une stratégie de réhabilitation et de prise en charge et continue par un suivi avec évaluation des résultats du patient appareillé et évolution éventuelle de ses réglages. Si l'approche physiopathologique et métrologique est bien au cœur de la démarche, une prise en charge complète nécessite l'intervention de partenaires issus de plusieurs disciplines. Il n'est donc pas étonnant que les progrès de l'audiologie s'intègrent dans un cadre plus large. Par le Pr Paul Avan

La prise en charge de l’enfant

Chez l’enfant, l’intérêt de l’appareillage précoce ne fait aujourd’hui aucun doute, mais que de chemin parcouru depuis 1967, époque où la préconisation de cette technique était considérée comme avant-gardiste, voire dangereuse. Ce bref retour en arrière est fait pour remercier et rendre hommage à nos maîtres, Paul Veit, Geneviève Bizaguet et Jean Claude Lafon, cliniciens éclairés et « hommes » de terrain. Ils ont ouvert la voie de la modernité et ont eu l’intuition, puis la certitude que faire « entendre en périphérie » était indispensable au développement harmonieux des structures centrales traitant la parole. Depuis, la prise en charge de l’enfant n’a cessé d’évoluer et de progresser dans le cadre d’avancées pluridisciplinaires où chaque participant joue une partie de la partition de façon consensuelle et organisée avec les autres membres de l’équipe. Vers une amélioration de la qualité de la prise en charge de l’enfant. Par Eric Bizaguet et François Le Her

La formation en audioprothèse : hier, aujourd'hui et demain

Histoire d'une profession, histoire de sa formation. Du certificat d'acoustique à l'attente de la mise en place du système LMD… les heurs et malheurs de la constitution de la profession pour une compétence renforcée. Par Xavier Renard

Audioprothésiste : une profession réglementée et reconnue

Cette évolution du métier d'audioprothésiste, sa reconnaissance par les Pouvoirs Publics, sont la résultante de la structuration d'une profession et de son exercice. Si autrefois, l'acte d'adaptation prothétique pouvait être réalisé par tous, depuis la loi votée le 3 janvier 1967 notre profession est une profession réglementée. Depuis cette date, seul un professionnel reconnu peut l’exercer et dans des conditions également encadrées. Par Benoît Roy

Audio Clinique : Les effets de masque et de démasquage

La discrimination est possible grâce à une analyse temporelle et fréquentielle du signal vocal. La psychoacoustique s’est donc intéressée à l’étude de l’effet de masque que peut produire un son sur un autre, selon leurs fréquences respectives ou selon la durée de l’intervalle de temps séparant leurs émissions respectives.