Audio Infos n°68

Couverture
Audio Infos68
2003-02-01

Sommaire

Audio Infos68

Un nouveau président pour la FNAF

Disciple de René Buissière depuis son entrée à la Fédération nationale des audioprothésistes français (Fnaf) en 1996, Frédéric Besvel, audioprothésiste dans le département de Seine Saint Denis (93), lui succède à la présidence du syndicat. L’occasion pour lui de rappeler les spécificités de la FNAF et de donner son sentiment sur l’évolution de la profession et du marché.

La surdité décryptée par la génétique

Le caractère héréditaire de la surdité est établi : 80 % des surdités de l'enfant sont liées à l'hérédité. Les études menées par le Professeur Christine Petit, responsable de l'unité de Génétique des déficits sensoriels de l'Institut Pasteur, ont permis d'isoler les gènes impliqués dans quinze formes de surdité. Les découvertes de ce laboratoire, qui fait figure de pionnier au niveau international, laissent augurer un nouveau visage de la malaudition pour les années à venir. Retour avec le Professeur Petit sur cette découverte et ses possibles retombées.

Surdité génétique

La surdité touche de nombreux enfants dès la naissance et, plus de 50 % des cas sont d’origine génétique. La plupart d’entre eux présentent uniquement une déficience auditive alors que pour un tiers des patients, la surdité est associée à d’autres symptômes, rendant l’expression clinique plus complexe. Elle peut être divisée en différents syndromes. Il est possible, aujourd’hui, d’identifier, à grande échelle, uniquement les porteurs sains de la surdité, liée à la mutation du gène de la Connexine 26 ; pour les autres cas, tous relativement rares, la recherche doit encore faire quelques progrès.

Stéréophonie : premiers bilans. Cinq audioprothésistes témoignent

Terminées les annonces avortées, les tergiversations de "l'Arlésienne" qu'était le remboursement de l'appareillage stéréophonique ont pris fin : le 5 mai 2002, l'arrêté instituant cette mesure est paru au Journal Officiel. Huit mois après, des interrogations se posent, légitimes : quelles ont été les retombées de cette mesure en termes de ventes et de satisfaction des personnes appareillées ? Mesure-t-on déjà une évolution des mentalités face à l'appareillage stéréophonique ? Grâce aux témoignages d'audioprothésistes, nous avons cherché à dresser un premier bilan de cette mesure : malgré une hausse qu'ils estiment à 8 % en moyenne, les chiffres ne semblent pas à la hauteur des espérances de la profession.

Audio Clinique : La surdité unilatérale ou fortement asymétrique

Parmi les cas de prise en charge prothétique les plus complexes se trouvent les surdités unilatérales ou fortement asymétriques. La difficulté réside dans le fait qu'une gêne importante existe et que l'oreille la plus sourde est difficilement exploitable ou apporte un résultat médiocre par rapport aux performances de la meilleure oreille, qu'elle soit appareillée ou non. Nous allons énumérer aujourd'hui les différentes solutions prothétiques envisageables en fonction du cas.

GIRA : une « veille permanente » sur l’appareillage auditif

« Donner ses lettres de noblesse à l’aide auditive » : tel est l’un des vœux du Groupe d’information et de recherche sur l’appareillage auditif (Gira), association composite des représentants des professions de l’audition. Rencontres, réunions à huis clos, séances de travail, publications, EPU... tout concourt à « établir une veille permanente sur l’audition ». Trois des membres actifs du GIRA nous expliquent la genèse et les ambitions d’un tel groupe.