Deuxième génération d'implants invisibles Envoy

Présentation

Audio infos
Audiology infos

A l'occasion du 114e congrès de la SFORL, Société française d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie de la face et du cou, la société Envoy présentait la deuxième génération d'Esteem, son implant totalement invisible. Toujours sur le même principe que la précédente version présentée dans le numéro 112 d'Audio infos, l'appareil fonctionne avec le microphone naturel qu'est le tympan et permet de conserver l'effet directionnel grâce au pavillon de l'oreille. D'une valeur de 18 000 euros non remboursés, il s'adresse aux patients atteints de surdités de perception légères à sévères mais présentant une oreille moyenne normale. Innovation : une plage audiométrique plus large (35-85 dB) et une durée de vie de batterie qui peut atteindre neuf ans.

Reste que cette longévité dépend du temps d'activation de l'appareil : un implant activé huit heures par jour pourrait fonctionner jusqu'à neuf ans. A raison de seize heures quotidiennes, l'autonomie serait de 6,5 années. A terme, le remplacement de la batterie coûte 4 000 euros et se pratique sous anesthésie locale. Plusieurs chirurgiens avaient fait le déplacement le 15 octobre. Le professeur Frachet, exerçant au sein de l'hôpital Avicenne, a expliqué le fonctionnement du coeur du système, soit la technologie piézo-électrique : "Le chirurgien place un quartz sur l'enclume. Sensible aux vibrations naturelles du tympan, il produit du courant. Ces vibrations électriques sont amplifiées, puis le courant est appliqué à un deuxième quartz fixé sur l'étrier.

Lui-même produit des vibrations qu'il transmet à l'oreille interne. D'un côté, un quartz est utilisé en microphone, de l'autre en haut-parleur. Entre les deux, la chaîne est interrompue pour éviter les sifflements. Le chirurgien incise l'enclume avec un laser mais cette opération est réversible en cas de nécessité". Le Dr Dumon, chirurgien ORL à la clinique du Dr Jean Causse de Béziers, a souligné que lors de l'opération, la validation s'effectue à chaque étape de la procédure grâce à un système de vibrométrie laser. Comme pour son prédécesseur, l'activation du nouvel Esteem a toujours lieu six à huit semaines après l'intervention.

S.B.

Otoscan : un scanner 3D pour renforcer le lien entre l'audioprothésiste et le patient
28 Mar 2019 17:03Otoscan : un scanner 3D pour renforcer le lien entre l'audioprothésiste et le patient

Vu au Congrès des audioprothésistes 2019


credit: Otometrics