Au sommaire d’Audiology infos n°29

Presse

Audiology infos

Le monde de l’audioprothèse est un secteur dont les contours bougent sans cesse et qui se structure. Partenaires naturels des ORL, les audioprothésistes étaient 2 599 en France au 1er janvier 2012, selon le document de travail de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) « Les professions de santé au 1er janvier 2012 ». Ces professionnels ont, pour exercer leur métier, le choix entre l’indépendance, sous enseigne ou non, les coopératives ou centrales d’achats, les réseaux succursalistes ou mutualistes, les chaînes franchisées… Quelle que soit la formule concernée, force est de constater que ces entités de la distribution tirent leur épingle du jeu et accueillent ponctuellement de nouveaux acteurs, bien décidés à se tailler une part de marché toujours plus conséquente. Dans un « marché de l’audioprothèse » dont la croissance florissante des quinze dernières années connaît, pour la première fois, un ralentissement notable, l’effet rassurant d’une enseigne bénéficiant d’une marque connue constitue un argument important, surtout dans un secteur peu « visible » et peu attractif aux yeux du grand public.

Ce monde est multiple, hétérogène et en mouvement. Le dossier du numéro de mars-avril d’Audiology infos dresse un instantané de ce secteur pour vous aider à mieux connaître les acteurs de l’audioprothèse aujourd’hui. Vous y trouverez les fiches d’identité des différentes enseignes ainsi que leur implantation en France.

Au sommaire également de ce numéro, le compte rendu des 15es Assises ORL de Nice, le portrait d’un témoin et acteur de l’histoire de l’implant cochléaire en France, le professeur Bernard Meyer ou encore un article du professeur Jean-Luc Puel sur les espoirs de la recherche en matière de greffe de cellules souches dans l’oreille interne.

Bonne lecture !

 

La rédaction

Otoscan : un scanner 3D pour renforcer le lien entre l'audioprothésiste et le patient
28 Mar 2019 17:03Otoscan : un scanner 3D pour renforcer le lien entre l'audioprothésiste et le patient

Vu au Congrès des audioprothésistes 2019


credit: Otometrics