Les seniors appareillés très largement satisfaits de leur équipement

enquête

Adaptation de l’audioprothèse, amélioration de la vie quotidienne, accompagnement lors du soin : la satisfaction s'étale à plusieurs niveaux.

Du 28 janvier au 04 février 2020, une enquête sur l’audition a été réalisée en ligne, par l’institut Harris Interactive pour Santéclair, auprès d’un échantillon de 1505 personnes représentatif des Français âgés de 50 ans et plus. Avec quelques remontées qui contrediront une récente étude de Que Choisir.

Santéclair a sollicité Harris Interactive afin de mettre en place un Observatoire des parcours de soins des Français. La quatrième thématique étudiée, « les seniors et les problèmes d’audition », montre la prise de conscience de l’enjeu de santé publique représenté par les difficultés d’audition : 89 % des seniors estiment qu’elles constituent un enjeu de santé important aujourd’hui, et même plus important qu’il y a 10 ans pour 59% d’entre eux. Pourtant, ils ne sont que 33% à considérer que les problèmes d’audition sont bien pris en compte par notre système de santé.

Des difficultés d’audition sont identifiées par près de 4 seniors sur 10, mais seuls ¼ de ces derniers sont appareillés, notamment en raison du coût des audioprothèses, dit l’observatoire.
Deux raisons principales poussent28% des seniors de 50 ans ressentant des problèmes d’audition à ne pas s’appareiller. La moitié estiment leurs problèmes pas assez importants pour nécessiter un appareil, et 4 sur 10 évoquent un manque de moyens financiers. 

La minorité d’entre eux qui est appareillée se sent très largement satisfaite de son équipement (84%) pour remédier à ses problèmes d’audition et cela à tous les niveaux : dans l’accompagnement au cours de son parcours de soins en audiologie, comme au niveau de l’adaptation de l’audioprothèse à la gêne ressentie et de l’amélioration de la vie quotidienne que cela a permis.
Seuls 55% d’entre eux se sentent par ailleurs bien informés sur les problèmes d’audition. Ils identifient en premier lieu le corps médical comme acteur de référence vers lequel se tourner pour être renseignés : spécialiste ORL (94%), généraliste (84%), et enfin audioprothésistes (73%).

En savoir plus 

Sabrina Moreau