Après les AVC, la surdité et les acouphènes au deuxième rang de la préoccupation santé des Français

enquête

Malgré une prise de conscience sur l’importance de l’audition dans la santé globale, les comportements ne changent pas.
JNA appelle les pouvoirs publics à réagir.

A l’occasion de la journée nationale de l’audition, l’association JNA a dévoilé les résultats de son enquête sur l’audition des Français, intitulée : « Les oreilles des Français sous pression : quels impacts sur la santé? ».

Ce travail, initié pour inaugurer la décennie qui commence, fait le point sur l’environnement, les modes de vie et leurs impacts sur la santé auditive des Français.

L’augmentation de la proportion des Français touchés par les acouphènes, passant de 31 à 39%, est sans doute le fait le plus marquant relevé par cette étude. Ils sont aujourd’hui 20 millions à ressentir des acouphènes, dont 6 millions « souvent ». Mais d’autres constats inquiètent, touchant l’ensemble de l’hygiène de vie. La majorité des Français de tous les âges, y compris chez les 15-18 ans, fait part de difficultés de compréhension de la parole dans l’ensemble des lieux et situations de vie.
 
D’après l’enquête, les Français ont désormais conscience du rôle majeur de l’audition sur leur santé. Mais pour le moment, les comportements ne changent pas : il serait donc temps pour les pouvoirs publics d’insuffler une nouvelle dynamique de santé.

Sabrina Moreau