Sensorion présente les résultats positifs du SENS-401 au congrès CI2018

Industrie pharmaceutique

image
© Yanlev - Fotolia

Le laboratoire pharmaceutique français Sensorion, basé à Montpellier, a profité du congrès CI2018, qui se déroule jusqu’au 30 juin à Anvers, pour présenter les résultats des essais de son candidat-médicament SENS-401.

Les résultats exposés portent sur les essais précliniques, menés sur des modèles murins (modèle de surdité provoquée par traumatisme sonore ou par ototoxicité), et cliniques de phase 1.

Les premiers ont montré que le SENS-401 – dont la molécule active est le R-azasetron besylate, un anti-apoptotique – pénètre bien dans les organes cibles (oreille interne et périlymphe), et permet d’une part de réduire la perte d’audition et d’autre part d’augmenter la survie des cellules ciliées, indique le laboratoire.
Par ailleurs, les essais cliniques de phase 1, menés sur des sujets sains, ont conclu à l’innocuité et la bonne tolérance du médicament.

Il y a quelques mois, Sensorion avait signé un partenariat avec Cochlear afin de tester l’utilisation du SENS-401 dans le cadre de l’implantation cochléaire. « Les résultats de phase 1 cliniques et précliniques présentés lors [du congrès CI2018] continuent de valider le rationnel scientifique soutenant cette collaboration, a déclaré Nawal Ouzren, directrice générale de Sensorion. Nous sommes impatients de mener à bien ce projet et d’évaluer le potentiel de SENS-401 pour permettre à davantage de patients de bénéficier d’implants cochléaires. »
Des essais cliniques dans le cadre de ce partenariat devraient débuter en 2019.

Lire notre article sur les laboratoires pharmaceutiques développant des traitements pour les troubles de l’oreille dans Audiology infosn° 51.

BS